Le plaisir de la raclette enceinte : ce qu’il faut savoir

Webzine tendance » Le plaisir de la raclette enceinte : ce qu’il faut savoir

La raclette est sans conteste un des plats préférés des Français durant la saison hivernale. Réconfortante et conviviale, elle réunit petits et grands autour d’une table chaleureuse et gourmande. Mais que se passe-t-il lorsqu’on est enceinte ? Peut-on se faire plaisir avec cette tradition culinaire sans prendre de risques pour sa santé et celle de son futur bébé ? Voici quelques éléments à prendre en compte pour pouvoir profiter sereinement d’une délicieuse raclette pendant la grossesse.

Décrypter les fromages à raclette autorisés durant la grossesse

Il n’y a pas qu’un seul fromage qui convient pour la raclette. En effet, plusieurs variétés peuvent parfaitement convenir pour fondre sur les pommes de terre et accompagner charcuterie ou légumes. Cependant, certains fromages sont déconseillés aux femmes enceintes en raison du risque de listeria, une bactérie potentiellement dangereuse pour le fœtus. Pour éviter tout problème, il convient donc de privilégier les produits à base de lait pasteurisé.

Fromages au lait cru et grossesse : attention au risque !

Les fromages élaborés à partir de lait cru sont ceux qui présentent le plus haut risque de contamination par la listeria. Parmi eux, on peut citer par exemple le reblochon fermier, le camembert de Normandie ou encore le roquefort. En conséquence, il est préférable de les éviter pendant la grossesse et de se tourner vers des alternatives moins risquées, comme celles que nous allons voir ci-dessous.

Les incontournables fromages pasteurisés

Les fromages fabriqués à base de lait pasteurisé sont une option beaucoup plus sûre pour les femmes enceintes qui souhaitent déguster un bon plat de raclette sans prendre de risques. Parmi les choix possibles, on retrouve :

  • L’emmental : fondant et peu gras, il se marie très bien avec les pommes de terre et s’avère une excellente alternative au fromage traditionnel;
  • Le gouda : doux et savoureux, ce fromage d’origine néerlandaise est également une option intéressante pour varier les plaisirs;
  • Le cheddar : malgré son origine anglo-saxonne, le cheddar peut tout à fait convenir dans une raclette et apporter une touche d’originalité.
À lire  Choisir sa lessive pendant la grossesse

La raclette de chèvre, une alternative originale

Pourquoi ne pas essayer un fromage plus original lors de la prochaine raclette ? Le fromage de chèvre peut être une idée séduisante pour donner une nouvelle dimension à votre plat. Là encore, veillez simplement à opter pour un fromage pasteurisé afin d’éviter toute contamination par la listeria et de garantir une dégustation sans risques pour vous et votre futur bébé.

Quel accompagnement pour une raclette enceinte ?

Nous venons de voir les différentes options de fromages qui conviennent à une femme enceinte souhaitant profiter d’une raclette. Mais il faut également faire attention aux autres produits que l’on consomme durant ce repas, notamment en ce qui concerne la charcuterie. En effet, celles-ci ne sont pas toutes inoffensives pendant la grossesse, et quelques précautions doivent être prises.

Charcuterie cuite : privilégier les aliments sûrs

Dans la majorité des cas, la charcuterie cuite est moins risquée que celle crue pour les femmes enceintes, car elle présente un moindre risque de toxoplasmose. Parmi les produits à favoriser, on trouve :

  • Le jambon blanc sans couenne : celui-ci est souvent utilisé pour les raclettes, donc aucun problème à continuer à le savourer ;
  • La viande des Grisons : bien qu’étant séchée, cette charcuterie est traitée thermiquement, ce qui limite les risques;
  • Les saucisses cuites type knackis ou francfort : elles peuvent varier légèrement les plaisirs en remplacement