Jade from Paris: The Sinner : le génial retour (en polar) de Jessica Biel à la télé

lundi 25 septembre 2017

The Sinner : le génial retour (en polar) de Jessica Biel à la télé

S'il y a bien une nouvelle série de l'été que j'ai adorée, c'est The Sinner (désolée pour ceux qui pensaient à Demain nous appartient de TF1). Impossible pour moi de rester de marbre devant cette production américaine diffusée dès le mois d'août sur la chaîne USA, autant pour son pitch très troublant (et parfois glauque) que pour son super casting. 

the sinner jessica biel
Copyright : USA Network


Un jour, alors qu'elle passait du temps à la plage avec son mari et leur fils en bas âge, Cora Tanetti se jette sur un homme installé devant elle et le tue. Problème : rien ne semble lier l'agresseur et sa victime. La jeune maman aurait réagi à une musique, diffusée par l'inconnu et ses amis. Dans l'attente du procès et de la condamnation inévitable de Cora Tanetti, le détective Harry Ambrose tente de comprendre les rouages du cerveau de l'accusée... et surtout sa mémoire, qui semble aussi peu fiable que ses explications. 

Plusieurs épisodes (sur les 8) ont été diffusés durant mes vacances au soleil et j'avoue que j'avais super hâte de découvrir le dénouement de l'enquête ! Si vous aimez les séries noires et les polars, vous risquez d'être vite emportés aux côtés de Cora Tanetti vous aussi. Mais attention, certains passages peuvent être dérangeants : drogue, violence, inceste, maladie, SM, extrémisme religieux... Mais le plus troublant est le fait de plonger dans la mémoire du personnage principal, depuis son enfance dans une famille de bigots jusqu'à une certaine soirée de juillet 2012, qui pourrait bien expliquer son crime à la plage plusieurs années plus tard. Et si Cora Tanetti mélangeait ou inventait ses souvenirs ? Et si elle connaissait en fait sa victime ?

the sinner jessica biel
Copyright : USA Network


Côté casting, c'est le retour de la sublime Jessica Biel, parfaite mère de famille borderline. Pour moi, c'est comme Abbie Cornish : on ne les voit pas assez en série ou au cinéma alors qu'elles sont douées et attachantes ! Ajoutez à cela Bill Pullman en policier torturé et, comme mari dévoué, Christopher Abbott et son petit air de Jon Snow qui ne me laisse pas de marbre, si vous voyez ce que je veux dire. 

Je vous laisse avec un des teasers du début de la saison. Et vous savez quoi ? La fameuse chanson entendue par Cora à la plage, Huggin &Kissin signée Big Black Delta, elle rentre vachement dans la tête. 




Retrouvez-moi sur


Un autre article qui pourrait vous intéresser : The Keepers : le nouveau docu-série policier BOU-LE-VER-SANT de Netflix
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...