Jade from Paris: American Horror Story - My Roanoke Nightmare : et si je m'étais réconciliée avec la série ?

dimanche 18 septembre 2016

American Horror Story - My Roanoke Nightmare : et si je m'étais réconciliée avec la série ?



Il y a quelques jours a été lancée la toute nouvelle saison de la série American Horror Story, 6e du nom. Je vous avais expliqué comme j'étais accro à cette franchise (surtout à la saison 2 !) il y a trois ans mais je dois avouer que mon enthousiasme a parfois été en demi-teinte. Par exemple devant la saison 3, American Horror Story - Covent, à l'intrigue un peu trop facile. Mais surtout devant la saison 5, sans Jessica Lange mais avec Lady Gaga, intrigante au premier épisode et qui s'est avérée être un concentré de glauque d'un chiant absolu. J'ai tenu 4 ou 5 épisodes, avec l'impression que la saison servait plus à montrer Lady Gaga en lingerie ou en robes de créateurs qu'à effrayer les spectateurs (le but premier de la franchise, rappelons-le).



Bonne nouvelle : American Horror Story - My Roanoké Nightmare commence très bien, tout en renouant avec le genre horrifique des années 1990-2000. On y suit un couple, Shelby et Matt, fraîchement arrivé dans la ville de Roanoké en Caroline du Nord après une violente agression à Los Angeles et la perte de leur bébé. Grande maison achetée pour une bouchée de pain, forêt à perte de vue, calme... Le cadre parfait pour que le couple se reconstruise. Mais c'était sans compter sur les autres habitants des lieux qui terrorisent le couple toutes les nuits. 
Tournée sous la forme d'une reconstitution (avec des acteurs différents face caméra et sur les images narratives), cette saison me rappelle énormément les films d'horreur dont je raffole : inspirés d'une histoire vraie, avec plein de rebondissements, le thème classique de la maison au fond des bois et un soupçon de fantastique ! Le premier épisode m'a beaucoup fait penser au film français Ils et bien sûr au Projet Blair Witch. J'espère que les prochains aborderont le côté historique de Roanoké, première colonie britannique au 16e siècle.

Après 5 saisons, American Horror Story semble donc avoir réussi à se renouveler avec brio, aussi bien dans le thème que dans la forme des épisodes. Avec en prime le rôle principal à Sarah Paulson, l'une de mes actrices favorites de la franchise. J'ai hâte de découvrir la suite en tout cas, en n'espérant ne pas déchanter rapidement comme devant Covent et Hotel... Et puis Lady Gaga était un peu mono-expressive, non ?
Je vous laisse avec la bande-annonce de l'épisode 2, pour ceux et celles qui comme moi ont commencé la saison :




Un autre article qui pourrait vous intéresser : Mistresses US, ma petite série madeleine
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...