Jade from Paris: Wet Hot American Summer, la série déjantée au casting de rêve de Netflix

lundi 11 janvier 2016

Wet Hot American Summer, la série déjantée au casting de rêve de Netflix

wet hot american summer serie


En 2001 est sorti un film dont je n'avais pas entendu parler jusqu'à l'an dernier (j'avais 12 ans, j'étais plus branchée "films d'horreur") : Wet Hot American Summer. On en trouve de bonnes critiques sur le web car c'est une très bonne parodie du film d'ados feel good mais je l'ai tout simplement découvert grâce à la série Netflix lancée en 2015, Wet Hot American Summer : First Day of Camp ! Je ne sais pas si vous en avez entendu parler mais je vous la conseille grandement si vous souhaitez vous changer les idées devant un format court (comptez 20-30 minutes par épisode) tout aussi parodique que le film d'origine. Ah oui, mieux vaut voir le film avant la série, même s'il s'agit d'un préquel, ne serait-ce que parce qu'on y retrouve le même casting... presque 15 ans plus tard, dans le rôle de moniteurs de colo de 16 ans ! Le casting d'origine est d'ailleurs fou-fou : Amy Poehler, Elizabeth Banks, Bradley Cooper, Jo Lo Truglio (alias Charles dans Brooklyn Nine-Nine)... Et certains ont bien changé ! Mais d'autres pontes du cinéma et de la télévision ont été recrutés pour la série, comme Jon Hamm, Chris Pine, Jason Schwartzman (vu notamment dans The Grand Budapest Hotel) ou encore Kristen Wiig. Ça en jette, non ?


wet hot american summer serie
Copyright : Netflix

Mais de quoi parle donc Wet Hot American Summer ? On y suit le quotidien des enfants et des monos d'une colonie (mais surtout des monos), Camp Firewood, entre peines de coeur, questionnements existentiels d'adolescents et blagues débiles, le tout enrobé du look si particulier des années 80. On y retrouve tous les clichés de ce type de film : la monitrice belle-gosse et courtisée de tous, le mono rebelle, le loser, celui qui rêve de perdre sa virginité et j'en passe ! Mais tous ces profils sont bien sûr détournés au maximum : le cuisto de la colonie est un vétéran du Vietnam complètement taré, la monitrice en charge de la danse et du théâtre est un tyran, son assistant est gay et créatif... Du grand n'importe quoi comme on les aime ! La série se compose de 8 épisodes qui se déroule en une journée seulement (celui de l'arrivée à la colo, d'où ce titre) et le pitch est tout aussi improbable. Mais j'adore. 

wet hot american summer serie
Copyright : Netflix

Le film et la série sont tous deux disponibles sur Netflix et je le répète : regardez le film avant ! Les épisodes de la série vous permettront ensuite de comprendre pourquoi il y a une canette parlante par exemple (oui oui)... 
Je vous laisse avec une bande-annonce qui montre bien l'univers très rétro et second degré de la série :



Un autre article qui pourrait vous intéresser : Celle qui était accro à Pretty Little Liars (garanti sans spoilers)

Et vous, déjà regardé le film ou la série ? Le pitch vous tente-t-il ? 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...