Jade from Paris: La Planète des Singes : l'Affrontement, mouais...

mercredi 30 juillet 2014

La Planète des Singes : l'Affrontement, mouais...

film planète des singes l'affrontement


J'avais adoré La Planète des Singes : les Origines, sorti il y a quelques années. Le film m'a même ouvert les yeux sur les conditions de vie des primates enfermés, cerclés de mur peints en couleurs tropicales (je crois que j'avais même pleuré devant mon écran). La présence de James Franco n'était pas négligeable elle non plus, si vous voyez ce que je veux dire. 

film planète des singes l'affrontement
Copyright photo : 20th Century Fox


J'étais du coup impatiente de découvrir sa suite, La Planète des Singes : l'Affrontement, qui explique en fait comment la guerre singes-humains a été déclenchée. En bref : dix ans après le lâcher du virus de la grippe simienne, l'espèce humaine a été réduite à néant (ou presque) tandis que les primates de toutes espèces vivent en harmonie dans les forêts de Muir Woods (San Francisco), avec pour chef le chimpanzé César. Mais quand quelques survivants croisent des singes et les blessent, ce n'est que le début d'un conflit dévastateur...

film planète des singes l'affrontement
Copyright photo : 20th Century Fox


On sait d'ores et déjà qu'il y aura un troisième volet pour bientôt mais je serai sûrement moins enthousiaste vu ce nouvel opus... Je n'ai pas détesté, loin de là, mais deux points m'ont dérangée :
- le "casting humain" a très peu de charisme et super manichéen, avec le méchant idiot qui est méchant et idiot jusqu'au bout, une histoire d'amour plus forte que tout, un héros parfait sur tous les points... A croire qu'il est difficile de passer après James Franco et Tom Felton.
- le film est très long (plus de 2 heures), du moins c'est l'impressionnant de tout spectateur quand le scénario est téléphoné. Je me suis un peu ennuyée, surtout lorsqu'on suit les humains dans leurs quartiers.

Heureusement que les extraits du film consacrés aux singes sont très réussis car ce sont eux qui tiennent en haleine. J'ai beaucoup aimé entrer dans un "camp" de primates, découvrir sa hiérarchie et surtout retrouver César, héros du premier volet. Les références au film précédent sont d'ailleurs plaisantes et mettent même la larme à l'oeil. Il n'y a pas à chipoter : le travail de performance capture d'Andy Serkis est toujours aussi impressionnant. A noter que certains plans sont chouettes eux aussi, tout droit sortis de jeux-vidéos. On y apprend notamment que les singes peuvent monter à cheval et les diriger comme il se doit, même avec une mitraillette dans chaque main.

film planète des singes l'affrontement
Copyright photo : 20th Century Fox


Bref, La Planète des Singes : l'Affrontement est un film en demi-teinte selon moi, avec de superbes images mais un casting humain pas à la hauteur du travail réalisé sur les primates. Rendez-nous James Franco dans un pré-préquel, nom mais oh ! 

C'est sorti ce matin dans les salles, je vous laisse avec la bande-annonce :


Et vous, avez-vous l'intention de voir La Planète des Singes : l'Affrontement ? Aviez-vous aimé le premier volet ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...