Jade from Paris: Un été à Osage County : touchant, mais...

mercredi 26 février 2014

Un été à Osage County : touchant, mais...

film un été à osage county


Face à The Grand Budapest Hotel sort également cette semaine Un été à Osage County de John Wells, adaptation d'une pièce de théâtre récompensée entre autres par le Prix Pullitzer. Vous en avez peut-être entendu parler grâce aux Oscars qui approchent, puisque Meryl Streep et Julia Roberts y concourront respectivement pour les prix de la Meilleure Actrice et de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle.
J'ai personnellement un peu de mal avec cette seconde comédienne mais j'espère de tout coeur que Meryl Streep sera récompensée dimanche. Sa prestation dans le film est assez dingue et puissante, à l'image de son personnage condamné par un cancer.

film un été à osage county
Copyright photo : Wild Bunch Distribution


A la suite de la disparition de Beverly Weston, toute sa famille se voit dans l'obligation de se réunir dans la maison familiale au fin fond de la campagne américaine. De s'écouter les uns les autres aussi, de se soutenir et surtout de se supporter. Entre reproches, nostalgie et secrets de famille (tromperies, drogues, absences, place de chacun...), il ne fait pas bon passer quelques jours avec les Weston... Situation de malaise accentuée par un film très théâtral en huis clos, où l'on attend sans cesse une nouvelle crise de Violet (Meryl Streep) et de ses trois filles. L'accroche du film est la suivante : "En famille, on se soutient. En famille on se déchire", ça résume très bien les deux heures de ce drame parfois longuet.

film un été à osage county
Copyright photo : Wild Bunch Distribution


J'avoue que le film m'a mis un coup au moral car il aborde d'intéressantes questions sur le thème de la famille : doit-on à tout prix s'aimer et s'entraider parce que nous portons le même nom ? Doit-on absolument rester proches et soudés, même après la pire des disputes ? Tracy Letts, auteur de la pièce originale, est parvenu à décortiquer la notion de fratrie (au sens large) et à appuyer là où ça fait mal, avec la possibilité pour chacun d'entre nous de se reconnaître un peu dans les personnages et dans les reproches balancés à toute volée. Le casting est d'ailleurs très bon, composé de 12 acteurs seulement. On y retrouve entre autres Ewan McGregor, Benedict Cumberbatch ou encore Abigail Breslin, la petite Olive de Little Miss Sunshine qui a bieeen grandi depuis. Mention spéciale pour Juliette Lewis, juste parfaite dans son le rôle de Karen Weston.

film un été à osage county
Copyright photo : Wild Bunch Distribution


Seulement voilà
Malgré de très bons acteurs et un questionnement intéressant qui ont failli me faire pleurer toutes les larmes de mon corps pendant la projection, mon opinion est différente avec un peu de recul. J'ai été touchée sur le coup mais ne trouve pas Un été à Osage County indispensable à la réflexion... Dans le sens où il ne m'a pas remuée sur le long terme comme ont pu le faire Detachment ou Les Amants du Texas par exemple. J'ai même une petite sensation de gêne en y repensant, car certaines scènes (celle du repas post-funérailles par excellence) étaient vraiment too much, tout droit sorties de la scène d'un théâtre. Et aussi parce que le fait de voir rejouer sur écran tout un tas de disputes familiales n'est pas le summum de l'épanouissement.
J'aime le cinéma choc et qui prend aux tripes. Seulement là, c'est parfois du masochisme.
Mon verdict du coup, avec quelques semaines de recul ? Un été à Osage County est pas mal. Sans plus.

Je vous laisse avec la bande-annonce ! Plus d'infos par ici.




Et vous, avez-vous prévu de voir Un été à Osage County ? Le casting vous attire-t-il ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...