Jade from Paris: 3 bonnes raisons de voir The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson !

dimanche 23 février 2014

3 bonnes raisons de voir The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson !

film the grand budapest hotel


S'il y a un film à voir cette semaine, c'est bien le très attendu The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson qui sort mercredi ! C'est l'assurance de passer un super moment pour tout plein de raisons si vous aimez les films d'aventures un peu perchés. J'ai adoré car :

film the grand budapest hotel
Copyright photo : 20th Century Fox


1) On s'incruste dans le staff du Grand Budapest
Ma copine Déborah m'avait montré une des premières bande-annonces du film il y a quelques mois maintenant et je n'y avais pas compris grand-chose, à part que le tout serait très beau et bien servi. Ca a du coup été la surprise une fois le début du film et ça n'est vraiment pas plus mal ! Trois récits s'imbriquent les uns dans les autres : celui d'un auteur aujourd'hui grand-père, celui de ce même auteur dans sa trentaine et celui de Zero Mustapha, mystérieux propriétaire du Grand Budapest (en Autriche imaginaire ?). C'est ce dernier récit qui est au centre du film, sur fond d'héritage, de tableau d'une immense valeur, d'amour et même d'évasion de prison. On passe même par une station de ski mais on suit avec énormément de plaisir les aventures de Zero et de son mentor Monsieur Gustave, autrefois concierge en chef du palace.

film the grand budapest hotel
Copyright photo : 20th Century Fox

 
2) C'est drôle comme tout
Ce que j'ai aimé par-dessus tout, c'est l'humour très fin de ce film qui va avec merveille avec l'époque décrite et ses images très esthétiques, parfois collages, parfois animations. Pas de blagues vaseuses ici : tout est dans la subtilité et le cocasse, avec des personnages et situations complètement loufoques (à la British même, je dirais). Mention spéciale à la fameuse scène de l'évasion de prison et aux courses poursuites dans la neige, improbables comme j'aime (et sur une musique de tyrolienne signée Alexandre Desplat s'il vous plaît). Il fallait d'ailleurs oser parler de relations physiques entre un gay et des femmes octogénaires dans l'espoir d'un petit héritage, le pire étant que Wes Anderson parvienne à en faire quelque chose de très drôle et même Charlie Chaplin-esque par moment. Je crois que j'ai gloussé comme une dinde pendant la moitié du film (mais ça fait du bien !).

film the grand budapest hotel
Copyright photo : 20th Century Fox


3) Le casting est aux petits oignons
Rien qu'en jetant un oeil à l'affiche du film, on sait qu'on va avoir droit à du très lourd. Pas comme dans Expandables hein, non non... Un vrai casting de qualité, avec plein de chouchous de Wes Anderson et des acteurs moins musclés que doués : Ralph Fiennes, Adrien Brody, Jude Law, Matthieu Amalric, Bill Muray, Edward Norton, Owen Wilson et même la Frenchie Léa Seydoux ! J'ai adoré les jeux de William Dafoe et Ralph Fiennes mais le reste de l'équipe est elle aussi géniale. Tilda Swinton, après Snowpiercer, a d'ailleurs encore subi une petite transformation physique, et encore une fois je ne l'ai pas reconnue. Regardez un peu :





Bref, foncez prendre votre pied devant The Grand Budapest Hotel, c'est un ordre ! Ca sort ce mercredi dans les salles.
Plus d'infos par ici.

Et vous, tentées par ce film ? Aimez-vous les films de Wes Anderson en général ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...