Jade from Paris: La Belle et la Bête version Cassel / Seydoux ♥

dimanche 26 janvier 2014

La Belle et la Bête version Cassel / Seydoux ♥

film la belle et la bete christophe gans 2014


La Belle et la Bête a été mon tout premier Disney. Quand je l'ai revu il y a quelques années, je me suis demandé comment j'avais pu aimer cette histoire étrange, parfaite métaphore du syndrome de Stockholm, même si j'avoue volontiers que la scène de la danse est très belle. J'avais du coup un peur du film La Belle et la Bête de Christophe Gans qui sortira le 12 février prochain. S'il réunit le sexy Vincent Cassel et Léa Seydoux, la bande-annonce est quand même très kitsch :



Bingo, je ne m'étais pas trompée : c'est kitsch à souhait mais j'ai adoré ! Christophe Gans régale les spectateurs avec ce conte pour petits et grands enfants, sans prétention aucune sinon celle de coller à l'univers merveilleux de cette histoire vieille de plusieurs siècles. Les adeptes du genre seront ravis puisqu'on retrouve tous les ingrédients de nos contes d'enfance : une courageuse héroïne, des buffets gargantuesques, du manichéisme, des forêts terrifiantes, un soupçon d'exagération et de superbes tenues d'époque (qui rappellent d'ailleurs les costumes du Pacte des Loups, autre film de Christophe Gans).

la belle et la bete lea seydoux
Copyright photo : Pathé Production


Ca fait même frissonner par moment, avec des scènes tantôt inattendues, tantôt cruelles. Le film est conseillé aux enfants à partir de 7 ans mais je trouve ça très jeune... Ma voisine de siège, adulte comme moi, n'a pas arrêté de sursauter et il faut dire que certaines scènes sont vraiment flippantes.

la belle et la bête 2014
Copyright photo : Pathé Production


L'histoire est bien différente de celle du dessin animé de Disney. Christophe Gans s'est surtout concentré sur l'histoire de la Bête, autrefois prince et mordu de chasse à courre, cloitré depuis des siècles dans son immense château. Le film permet de découvrir sa vie passée et les causes de sa transformation monstrueuse. Détail amusant : les amis théière, tasse et chandelier de Belle ont ici été remplacées par des créatures mi-chiens mi-lapins et c'est quand même trop mignon. C'est avant tout une histoire d'amour, de culpabilité, de mélancolie et de prince (!), apte à vous transporter dans une contrée imaginaire pendant près de 2 heures.

la belle et la bête vincent cassel
Copyright photo : Pathé Production


Le casting, lui, est réussi. Ca surjoue un peu comme dans tous les contes mais ça n'est pas plus gênant que ça. Léa Seydoux, que je n'apprécie pas particulièrement, est une bonne surprise tandis que Vincent Cassel est fidèle à lui-même, véritable dandy négligé Mention spéciale pour le duo Audrey Lamy - Sara Giraudeau, très drôle en soeurs matérialistes et nunuches. Elles apportent au film la pointe d'humour nécessaire pour ne pas tomber dans le mélodrame.

la belle et la bête audrey lamy
Copyright photo : Pathé Production
  

Bref, La Belle et la Bête mêle merveilleux, humour et frissons (Christophe Gans ayant également réalisé Silent Hill, cauchemar absolu), au point d'avoir ravi la grande enfant qui sommeille en moi. Et j'espère qu'il vous fera voyager vous aussi :)


Alors, tentées par le film La Belle et la Bête ? Est-ce un conte que vous appréciez ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...