Jade from Paris: Les Apparences (trompeuses) de Gillian Flynn

lundi 25 novembre 2013

Les Apparences (trompeuses) de Gillian Flynn

J'ai découvert l'auteur américaine Gillian Flynn il y a quelques années, grâce à son très bon Les Lieux Sombres. Si vous n'en avez pas entendu parlé, je vous le recommande très fortement : c'est un roman noir familial très cruel et sarcastique, qui plonge le lecteur dans la déchéance des petites campagnes pauvres américaines. Dans son dernier roman, Les Apparences, le cadre est à peu près le même : Carthage, dans le Missouri, petite ville sans trop d'occupations ni de boulots où les deux protagonistes au chômage ont déménagé pour des raisons familiales. L'auteur y décortique encore une fois le concept de famille tout en donnant à son livre une dimension super psychologique : et si je ne connaissais finalement pas la personne qui partage ma vie ?

les apparences gillian flynn


C'est la question posée tout au long de ce petit pavé jouant aussi bien avec les nerfs des personnages que du lecteur. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, la belle et brillante Amy disparaît du domicile conjugal. Son époux Nick semble être le suspect idéal : visage de jeune premier, détaché et pas trop inquiet... La police se rend compte qu'il ne connaît rien des dernières activités de sa femme ni de ses fréquentations. Seul hic : le corps d'Amy n'a pas été retrouvé et Nick clame son innocence, alors que tous les indices mènent à lui... A moi qu'Amy ait tout manigancé, comme tente de le démontrer sa moitié ?

Je pense que l'on peut tous se retrouver dans les profils des personnages, à première vue assez clichés : elle est exigeante, il est froid, elle est romantique, il a des choses à se reprocher... Je me suis même dit, aux premières pages du livre, que je devrais peut-être tenter d'être moins relou au quotidien pour ne pas ressembler à Amy ! Mais là où ça se gâte, c'est quand Gillian Flynn balade le lecteur entre ce que sont les protagonistes et ce qu'il voudrait montrer d'eux. Le roman est construit comme un triptyque assez vicieux qui alterne les chapitres et les narrateurs, avec Amy et Nick en guise de conteurs : on prend parti pour Amy tout d'abord, on soutient ensuite Nick et on synthétise le tout dans l'ultime partie du livre. Jeu sur les apparences à double niveau donc : les personnages du roman se font tout autant avoir que les lecteurs, avec en plus ce goût de Gillian Flynn pour le sarcasme et l'humour noir. C'est très bien ficelé, même si j'ai été un peu déçue des derniers chapitres (ceux qui l'ont lu me comprendront sans doute).

Cette histoire m'a en tout cas rappelé une anecdote dans la même veine. Une ancienne collègue avait rencontré un mec super mais malheureusement pas très disponible à cause de son boulot dans l'armée. Ce statut de militaire lui prenait également beaucoup de son énergie : bonjour le mal de dos à cause de la literie pourrie, le mal aux pieds à cause des rangers, les courbatures... En allant au restaurant avec des amis, elle s'est vite rendu compte qu'il n'était pas en mission à l'étranger puisqu'il était présentement en train de manger à la table d'à côté. Et puis elle s'est aussi rendu compte qu'il n'avait jamais été inscrit à l'armée, comme ça c'était plié. Coucou les psychopathes.

Les Apparences de Gillian Flynn fait en tout cas un carton en librairie : ça fait des semaines qu'il est dans le top 10, toutes catégories confondues, et il a même remporté le Grand Prix des Lectrices du ELLE. Les droits ont d'ailleurs été rachetés et un film avec Ben Affleck est actuellement en préparation. Bref, c'est un roman que je vous conseille... quitte à regarder votre moitié d'un autre oeil une fois plongées dedans :)


Alors, est-ce un polar qui vous tente ? Si vous l'avez lu, qu'en avez-vous pensé ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...