Jade from Paris: Barcelone en 3 romans noirs

dimanche 1 septembre 2013

Barcelone en 3 romans noirs

Ah, Barcelone... Une ville si pétillante et mystérieuse à la fois ! J'adore me perdre dans ses petites ruelles du Barrio Gotic et y guetter les traces du passé : vieux cafés mythiques et monuments construits il y a plus de 100 ans, quartiers populaires autrefois à l'extérieur des remparts qui entouraient la ville...Sûrement des vestiges de mes années de civilisation espagnole à la fac, avec en plus toujours le même programme chaque année : la guerre civile, la résistance de la Catalogne (entre autres) et les années Franco. Et si, comme moi, ces nombreuses heures de cours ne vous ont pas rassasiés, je vous présente aujourd'hui trois romans autour de la capitale catalane, période 1936-1980s !




Le vampire de la Guerre Civile : Memento Mori de Sebastia Alzamora
Quand un cousin de Nosferatu s'attaque à un religieux, l'affaire dévoile la cachette de plusieurs autres frères en proie à la violence des anarchistes qui nettoient la ville. Mais le drame ne surgit pas seulement dans ce quartier populaire de Barcelone : bientôt, c'est un couvent cachant toute une équipe de bonnes sœurs qui se voit embêté, tandis que la guerre civile et les bombes font rage dans la ville. Ce roman récent très étrange et un peu superficiel a un véritable intérêt : il est un des rares à décrire les violences faites au corps religieux pendant la Guerre d'Espagne, à l'intérieur même des zones républicaines qui tentaient de résister aux troupes nationalistes de Franco. Le mystère du vampire n'est en fait qu'un prétexte pour dénoncer la cruauté, le zèle et l'hypocrisie de la gauche de l'époque, tandis qu'une certaine partie de la "haute" de Barcelone ne se sent pas du tout concernée par les évènements qui surviennent. Le hic, c'est que le récit devient vite manichéen avec les ordures anarchistes d'un côté et les gentils frères courageux de l'autre (mais pas l'évêque). Et, entre eux, un juge et un médecin légiste qui croient aux esprits, et qui plongent parfois le roman dans le genre fantastique. Pas mal et informatif donc, mais pas extraordinaire.


Les fantômes de l'après-Franco : La Tristesse du Samouraï de Victor Del Arbol
La Tristesse du Samouraï, c'est le nom d'un katana, forgé pour le fils d'une famille très proche du pouvoir politique dès la fin de la guerre. L'objet scellera par la même occasion le destin de trois familles et de leur descendance intimement liées pendant plus de 40 ans. A la manière d'une tragédie, les erreurs et la cruauté des générations passées se voient ainsi payées par Maria, avocate à succès à la famille sclérosée, et Marta, enlevée à l'adolescence pour punir un crime survenu 50 ans plus tôt... A moins qu'il n'y ait erreur (volontaire) sur l'assassin. Malgré une apparence compliquée, je vous garantis que ce roman est une pure merveille. Dur et affreusement triste à certains moments, il mêle politique, amour, vengeance, taupes et non-dits avec brio, faisant sans cesse des allers-retours entre les années 1950 et 1980, des tranchées de l'Union Soviétique aux quartiers chics de Barcelone. Et il fait surtout écho à une situation révoltante pour de nombreuses de résistants aujourd'hui encore : l'impossibilité d'enquêter sur des disparitions survenues durant la Guerre Civile et les années Franco. A lire d'urgence ! Je dirais même que c'est mon petit Millenium espagnol.


L'écrivain mystère de l'après-guerre : L'Ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafon
Plus la peine de présenter ce bouquin, je pense ! Sa lecture remonte à quelques temps mais comme beaucoup de monde je l'avais adoré ! Les flashbacks, cette histoire d'amour maudite, le côté frissons avec le personnage de Julian Carax... Impossible de ne pas le dévorer ! Le succès a été tel qu'un livre "bonnes adresses" reprenant celles du roman a été publié (Promenades dans la Barcelone de L'Ombre du Vent), tournant principalement autour de Montjuic il me semble. Je pense que c'est le quartier de prédilection de Carlos Ruiz Zafon : son roman suivant, Le Jeu de l'Ange, s'y déroule également si je me souviens bien, tout comme Marina, son premier roman jeunesse. Bref, c'est un auteur incontournable de la littérature espagnole de ces dernières années, alors foncez lire ses romans (surtout L'Ombre du Vent et Le Jeu de L'Ange) si ce n'est pas déjà fait !


Et pour ceux qui préfèrent voyager à Barcelone en-dehors des livres, n'oubliez pas mon article "chouettes adresses" à Barcelone :)


Alors, tentés par un de ces romans ? Quel livre se déroulant à Barcelone me conseilleriez-vous ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...