Jade from Paris: ARTPOP : le retour de Lady Gaga en 7 points

mardi 3 septembre 2013

ARTPOP : le retour de Lady Gaga en 7 points



Les fans l'attendent depuis bientôt deux ans : Lady Gaga is back avec ARTPOP, un quatrième album prévu pour le 8 novembre. Si j'étais une admiratrice des débuts (époque The Fame et The Fame Monster), je dois avouer que mon enthousiasme avait été taché par Born this way, son CD précédent. Trop démago, trop pseudo-religieux, trop branché "monstrueux" au point d'être ridicule. Le tout avec une artiste se voulant proche de son public mais à l'air terriblement antipathique, observation faite lors d'un concert privé (avant qu'elle ne se sauve de la scène après seulement trois titres et deux heures de retard).




Nouveau look pour ce retour artistique : peu de make-up, moins de bizarreries, des sourires... Rien que le clip d'Applause, le premier single, casse complètement avec les vidéos réalisées précédemment (au point que ça fait même un peu "amateur"). Miracle, on voit même la chanteuse se trémousser et danser avec Justin Timberlake aux MTV Video Music Awards. J'ai du coup osé regarder son concert à l'Itunes Festival durant lequel elle a chanté en exclusivité plusieurs de ses nouveaux titres.

Qu'est-ce que j'en dis ? Que la dame a toujours une super forme et une super voix, que ses fans sont toujours au rendez-vous quel que soit le changement de style. Mieux vaut ne pas trop les éparpiller cependant, et Lady Gaga a trouvé un nouveau crédo démago : "Artpop is being all together, united" is the new "You were born this way, baby". Seul le slogan change mais le côté sectaire, lui, est toujours aussi lourd. Et l'adjectif s'applique également à "Me voici sans maquillage ni perruque, la vraie Gaga", "Avant, je portais plein de perruques car je voulais être quelqu'un d'autre", "Je me fous de ce que pense la critique de cet album, parce que ce qui compte c'est vous"... BORING, madame ! C'est typiquement tout ce que je déteste dans un concert : non pas la gratitude envers les fans mais cette victimisation de soi-même et ce pseudo retour aux sources après un tournant artistique.



Le pire, c'est que ça ne vient que gâcher cette présentation de l'album, qui est plutôt chouette dans l'ensemble. L'ombre de la démago plane toujours mais c'est quand même plus buvable que beaucoup de pistes de Born this Way. J'ai condensé la prestation en sept points :

1- la caution Dance : à l'image de Just Dance ou Poker Face, les titres Applause et Manucure font très bien l'affaire ! Ca bouge, c'est entêtant et c'est tout ce qu'on demande.

2- la caution Hip Hop : nouveauté, Lady Gaga partage ici le micro avec entre autres le rappeur T.I. C'est pas mal, c'est une complète parodie des titres du genre ("I want your jewels, I want your drugs", voilà le niveau). Je crois que ça s'appelle Jewels & Drugs.

3- la caution Vintage : après Dance in the Dark très beat 90's, le titre Sex Dreams rappelle les refrains des tubes des années 80, entre Fame et Kim Wilde. Sûrement une de mes chansons favorites de l'album ! Les paroles sont priceless, pas sûre que ça puisse passer en radio.

4- la caution Provoc' : provocation à deux balles pour faire parler si je puis dire puisque la piste titrée Burqa (!) ayant fuité s'appelle en fait Aura. Ça rappelle en tout cas le politiquement incorrect de Government Hooker ou Bad Romance.

5- la caution Electro Trash : la collaboration avec le DJ White Shadow est plutôt réussie puisque Swine est un autre pari réussi de l'album. Avec des paroles trash hurlées et un bon son électronique comme on aime. La performance sur scène était chouette d'ailleurs !

6- la caution Romance : ah, il fallait bien un titre chanté au piano comme dans chaque album ! Ici, c'est la très belle chanson I wanna be with you, aussi touchante que Speechless et You & I. La simplicité fait du bien parfois !

7- la caution Démago : Artpop, c'est aussi le nom du titre le plus relou et le moins intéressant de l'album selon moi (unité, amour et licornes qui vomissent des arcs-en-ciel). Vous auriez dû voir Lady Gaga la chanter les bras grand ouverts et les yeux écarquillés, tel un gourou sous amphets.




Bref, ARTPOP est sans aucun doute un meilleur cru que Born this Way, toujours très éclectique mais beaucoup moins barbant ! Coups de coeur pour Sex Dreams et Swine, j'ai hâte de pouvoir les écouter en boucle une fois qu'ils seront sortis. Et je zapperai expressément Artpop (la chanson) parce que ça ne va pas le faire, pour mieux découvrir les pistes pas encore dévoilées !
Lady Gaga, c'est mieux... mais a encore des efforts à fournir ! Peut-être pour le prochain album ?


Et vous, appréciez-vous l'univers de Lady Gaga ? Avez-vous entendu les premiers extraits dévoilés et attendez-vous cet album avec impatience ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...