Jade from Paris: Mon coup de coeur ciné de la rentrée : Les Amants du Texas

mardi 10 septembre 2013

Mon coup de coeur ciné de la rentrée : Les Amants du Texas

J'avoue avoir eu peur en voyant le titre du film : j'imaginais un remake de roman d'amour à la Danielle Steel. Puis j'ai vu la tête d'affiche, et je me suis dit que Les Amants du Texas présageait quand même du bon, avec l'étrange Rooney Mara (la Lisbeth Salander US) et Casey Affleck (frère de Ben, oui oui). 

Copyright photo : Diaphana Distribution


Loin d'une histoire fleur bleue, on a ici affaire à un amour meurtri sur fond de petits braquages et de vengeance. Tout commence avec l'arrestation de Bob pour divers délits armés et surtout une malheureuse balle qui atteint l'épaule d'un shérif... tirée par sa moitién Ruth, enceinte de quelques mois. Pour la protéger, elle et son bébé, Bob se coltine sept ans de prison pendant que sa belle devient une chrétienne et mère modèle. Et quand le détenu s'évade pour retrouver les deux femmes de sa vie, les principales intéressées et leurs proches ne semblent pas s'en réjouir tant que ça... On ne brise pas l'harmonie créée en son absence, d'autant plus quand le respectable shérif du village vous fait de l’œil.

Copyright photo : Diaphana Distribution


Les adeptes des films d'action risquent d'être déçus malgré une ambiance western : Les Amants du Texas est plus contemplatif qu'autre chose, avec de longs plans sur les routes et la campagne américaine qui peuvent gêner. Pour ma part, j'ai adoré cette ambiance un peu hors du temps (d'ailleurs, à quelle époque se déroule le film ?), inquiétante dès les premières minutes du film. La B.O (très rythmique, type compte à rebours) rajoute à la pesanteur des scènes, au point que j'ai sursauté au moindre coup de feu.
Outre cet esthétisme visuel et sonore, l'histoire elle-même est très touchante et assez universelle : celle de deux personnes qui se sont aimées mais que le temps et les aléas de la vie ont séparé, détachement sentimental inclus pour l'une des deux. La scène de la projection de Bob dans le futur avant son arrestation renferme à elle seule la clé du film : entre les plans lancés sur la comète en période d'euphorie amoureuse et ce qu'il advient quelques années plus tard, l'écart est souvent sidérant, les non-dits rendant d'autant plus pesante la situation. Et pas seulement dans un couple, la famille et le cercle amical connaissant le même sort.

Copyright photo : Diaphana Distribution


Bref, un film indé sans prétention à voir si vous aimez les films du genre ! Les acteurs sont vraiment bons et la trame très touchante, je n'ai  pas vu passer le temps dans ma petite salle obscure. A noter également qu'il s'agit du premier film de David Lowery et qu'il a été nommé 7 fois cette année, aussi bien au Festival de Sundance (où il a gagné le Prix de la Meilleure Photographie) qu'au Festival Américain de Deauville. Mais je reste persuadée que le titre français est bidon et que l'original, Ain't Them Bodies Saints, était quand même parfait.

Sortie le 18 septembre, foncez ! Plus d'infos ici, et voici la bande-annonce :




Et vous, avez-vous entendu parler de ce film bientôt dans les salles ? L'histoire vous tente-t-elle ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...