Jade from Paris: Ma première fois... à Solidays !

mardi 2 juillet 2013

Ma première fois... à Solidays !

J'ai pu passer la journée de samedi au festival Solidays avec ma copine Gaëlle et j'en garde un super souvenir ! Je ne participe jamais à des festivals : grande première pour le coup, dans une très bonne ambiance et avec même quelques rayons de soleil. Je vous livre quelques-unes de mes impressions mais une chose est sûre : je veux y retourner une journée l'année prochaine !



☼ Les portes du festival ouvrait samedi à 14h mais le premier concert - tête d'affiche n'était prévu qu'à 18h ! L'occasion de visiter les différents stands partenaires ou de nous reposer au soleil à l'espace VIP (bah quoi ?), en plein sur les poufs géants.

SFR a imaginé un stand très très très pratique : on y laisse son téléphone une demi-heure, le temps qu'il se recharge un peu sa batterie ! Et oui, pas de réseau sur place donc mon Iphone s'est vidé en moins de deux. Et ne comptez pas joindre une copine sur place : impossible d'appeler Miss Giny et la rejoindre, les glandes.

☼ L'exposition Sex in the City, auparavant implantée place Bastille, était en accès libre durant le festival. Au programme : infos sur sextoys, sur les diverses pratiques sexuelles existantes mais aussi retour sur les maladies sexuellement transmissibles bien sûr. Il y avait tout un tas de bénévoles de Solidarité Sida pour nous renseigner sans tabou donc vraiment chouette. Et possibilité de ramener des préservatifs (féminins et masculins) et du lubrifiant à la maison ou dans sa tente côté camping !

☼ Pensez à prendre du liquide sur vous ! Ou vous risquez de devoir patienter une bonne heure devant les DAB pour sortir de l'argent ou devoir payer en carte dans un stand qui ne vous plaît pas spécialement, notamment pour la nourriture ! Ca vous semble peut-être logique mais j'y suis allée un peu trop confiante, sans aucune pièce de monnaie.

☼ Au niveau des buvettes, on utilise un gobelet unique moyennant 1 euro (remis en échange du verre à la consigne). On a finalement gardé le notre, aux couleurs du festival, tellement il était joli !

☼ La 2 000 000ème festivalière a eu la chance d'être invitée au restaurant par l'équipe du festival, mais surtout de se voir remettre une guitare électrique dédicacée par -M- ! La veinarde. 

☼ Côté programmation musicale, j'ai pu voir Lilly Wood & The Prick (super voix et super album), Orelsan (pas ma tasse de thé mais super ambiance !), The Hives (génial), Wax Tailor (pas mal) et l'Asian Dub Foundation (chelou). J'ignorais qu'Orelsan attirait autant les adolescentes, c'est un peu le Matt Pokora du rap malgré lui (surtout quand on voit ses paroles, que les minettes n'ont pas l'air de bien comprendre). 

☼ Les plus patients pouvaient faire du saut à l'élastique et un tour de manège qui fait gerber. J'ai personnellement préféré passer mon tour ! Sans compter la file d'attente interminable.

☼ L'expérience la plus amusante du festival a selon moi été la Silent Disco, une discothèque silencieuse qui diffuse le son dans des casques wifi ! Avec une ambiance bon enfant, des titres faciles à chanter à tue-tête (Follow the Leader, Technologic, Around the World, Sexy and I know it, Killing in the name...) et d'énormes fous rires une fois le casque enlevé ! Tout le monde hurle les paroles dans la boîte et réagit aux appels du DJ dans le casque, donc pas si silencieux que ça en fait !

☼ J'étais si peu préparée au retour du soleil ce jour-là que j'ai chopé un énorme coup de soleil sur le nez, qui suit joliment les contours de mes lunettes.


Et un énorme coucou à Carine de Milka ! Je n'ai pas pu tenter ma chance au rodéo vachette sur le stand de la marque (trop de monde !) mais c'était vraiment drôle à regarder.


Et vous, avez-vous fait un tour à Solidays cette année ou les années précédentes ? Quels autres festivals me conseillez-vous ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...