Jade from Paris: J'ai testé... une semaine à thème en club à Djerba !

jeudi 23 mai 2013

J'ai testé... une semaine à thème en club à Djerba !



Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux s'en sont vite rendu compte : j'ai passé une semaine géniale à Djerba avec ma copine Gaëlle, invitées par Look Voyages pour tester leur tout nouveau concept de semaines à thèmes Lookéa'Thèmes. Le principe : en période creuse, divers hôtels Club Lookéa organisent des semaines spéciales autour d'une activité sportive ou d'un loisir. Kitesurf en Martinique, golf au Maroc, fitness en Bulgarie, théâtre en Grèce... Dans mon cas, j'ai testé une semaine "danse" au sein du club Playa Djerba, mais pas que ! Allez les gazelles, suivez le guide...



Le cadre 

Le Playa Djerba est un hôtel 3* situé à quelques mètres seulement de la plage, dans une des quatre zones touristiques de l'île. Il se divise en deux parties : le club Lookéa francophone d'un côté (qui s'est chargé de nous accueillir à l'aéroport et à l'hôtel) et une équipe internationale (qui s'occupe principalement de touristes allemands). Tous les voyageurs se partagent les parties communes de l'hôtel et rien ne vous empêche de participer aux activités internationales.

 
 


Côté chambre, nous avons séjourné dans une super chambre au 2e étage, pleine vue sur le club Lookéa et la mer au loin. Les femmes de chambre et les employés de la réception sont vraiment adorables et réactifs. J'ai eu quelques soucis à l'arrivée à l'hôtel : je crois que le représentant Look Voyages à l'aéroport parisien a oublié de me remettre le papier de réservation de la chambre. J'ai eu du coup un peu de mal à expliquer ma situation ("Euh j'ai pas de papier, car... euh, je suis invitée") mais la situation s'est débloquée en 15 minutes grâce à la chef du village Lookéa, avec au final cette jolie chambre. A noter que certains voyageurs ont souhaité changer de chambre pour des raisons pratiques (poussette à monter au 2e étage, chambre côté animation avec un bébé...) et l'équipe a été très compréhensive. De quoi passer des vacances sans prise de tête

 
 


Et dernier point : on mange diablement bien au Playa Djerba. Le pâtissier est un monstre, les spécialités tunisiennes salées sont délicieuses, les pâtes à se damner... Mention spéciale pour le Café Berbère, qui propose du thé à la menthe (inclus dans la formule all inclusive) et des chichas (moyennant 5 dinars, soit 2,5€) dans un cadre typique. C'est devenu notre quartier général chaque soir, avec en prime un serveur très drôle et attachant. 


Les activités dans l'hôtel

Comme tout club de vacances, le Playa Djerba propose une ribambelle d'activités tout au long de la journée. Fitness, tir à l'arc, tournoi de tarot, quiz culturel, jeu de fléchettes, stretching... Le tout organisé par une équipe d'animation du tonnerre, qui a toujours le sourire et la pêche (mais comment font-ils ?). Sans oublier les soirées à thèmes avec une couleur de dresscode, un apéro dansant en compagnie des animateurs, leur show puis la fin de soirée à la boîte de l'hôtel (je répète : mais comment font-ils ?). J'ai beaucoup aimé la "journée tunisienne" (dîner traditionnel compris), j'ai pu porter pendant quelques heures une robe locale et même tester la danse orientale dans l'après-midi. Et surtout, ces activités permettent de rencontrer les autres vacanciers francophones (nous avons fait de très bonnes rencontres, petite pensée pour les garçons de Massy-Palaiseau s'ils passent par ici !).

 


Mais venons-en maintenant au plus important : la danse ! Deux professeurs sont venus exprès de région parisienne pour nous enseigner six danses différentes : Jennifer Pouchet et Vitor Da Silva, tout deux membres de l'association Dance Music Cie et spécialistes des danses latines. Bouh la mauvaise élève, j'ai volontairement zappé les cours de danse de salon et de rock pour me concentrer sur la salsa et la bachata, d'autant plus que leur horaire en fin de journée m'a permis de profiter pleinement de la plage dans la matinée (la danse de salon et le rock ayant lieu de 10 à 12h). Rien à redire sur les cours à part qu'apprendre la salsa n'est pas du tout évident en quelques heures. Par contre je suis tombée amoureuse de la bachata au point de vouloir en faire à Paris ! Et ce sera une bonne excuse pour ressortir mes vieux CD d'Aventura (et faire fuire le chéri par la même occasion). Nous étions une bonne trentaine à suivre ces cours de danse, la plupart débutants comme moi. Jamais de pression, avec en plus l'aide des personnes un peu plus expérimentées et la patience des professeurs. Le plus dur a été pour moi de vaincre ma timidité et de danser avec des inconnus mais ça a été une très bonne expérience, pas trop lourde donc parfaite pour la novice que je suis ! Par contre je pense que les grands amateurs de danse auront été un peu déçus, mais c'est toujours le risque lorsque tous les niveaux sont mélangés et les volumes horaires un peu compactés. Sans oublier qu'on est aussi en vacances pour se reposer, et pas pour préparer le prochain gala de l'Opéra Garnier.



Et petite anecdote en passant : la chef du village alias l'adorable Olfa s'est avérée être la meilleure amie d'enfance de ma copine blogueuse Ithaa ! Le monde est vraiment petit, non ? 


Les activités en dehors de l'hôtel 

La plupart du temps, je ne pars pas en club car j'aime bien organiser seule de petites sorties. J'ai adoré l'ambiance sur place mais (le naturel revenant toujours au galop) j'ai aussi voulu me débrouiller par moi-même pour quelques activités. Ceux qui me connaissent savent que je suis une dingue d'équitation depuis plus de 15 ans maintenant, du coup j'avais très envie de monter sur la plage et de vivre un peu ma vie. Pas super envie de passer par Lookéa (95€ pour une journée et demi de monte, aussi cher qu'en France quoi) ni par l'hôtel (moins cher mais trop attrape-pigeons) et j'en suis finalement venue à monter avec un dresseur de chevaux rencontré sur la plage. Là aussi c'est un peu la Cour de Miracles, on peut tomber sur n'importe qui : entre ceux qui laissent monter des mamans avec leurs bébés en kangourous (si si) et ceux qui ont à peine le contrôle de leur cheval, c'est à vous de voir si vous pouvez avoir confiance en votre guide ou non. Pour tout vous dire, ma copine Gaëlle a repris tout en douceur (ou presque) l'équitation avec lui, elle qui en a eu une très mauvaise expérience à Paris. Et par chance, on s'est super bien entendu (au point qu'il me laissait son cheval pendant ses pauses cafés, qu'on a même parlé des élections prochaines en Tunisie et qu'on est toujours en contact avec lui aujourd'hui) et qu'on s'est toujours senti en sécurité malgré l'absence de bombe. Il m'a même proposé de travailler avec lui sur place mais ça c'est une autre histoire.

 


Côté shopping, nous nous sommes également rendues au marché de Midoun (à cheval, oui, je l'avoue) pour acheter quelques souvenirs. J'avoue avoir été super déçue : beaucoup de camelotes et surtout je ne me sentais pas à l'aise. Si vous détestez être attrapés de tous les côtés, je vous déconseille fortement cette expérience même si d'aucuns diront que c'est ce qui fait le charme du pays. Un charme si violent qu'un vendeur s'est même permis de me toucher les fesses et de me demander un baiser (avant de se prendre un énorme coup de pression par notre guide), ce qui je crois a fini de m'achever ce jour-là. A faire en connaissance de cause, donc, surtout si vous êtes plusieurs filles seules. J'ai quand même réussi à dégoter des bracelets gravés pour mes frères et mon copain mais le reste des souvenirs (porte-clés, petits pots à tajines) a été acheté tout bêtement... à la boutique de l'hôtel. Je ne regrette cependant pas cette petite sortie puisque qu'à cheval nous avons pu passer devant quelques villages berbères, des cimetières, des mosquées, des puits... Ca change des routes classiques !



Et après renseignements auprès des autres voyageurs francophones à l'hôtel, les excursions proposées par l'hôtel ne cassaient pas des briques. Vous savez, le genre de sorties où on visite des boutiques et où on attend que chacun ait terminé ses achats à défaut d'être vraiment culturelles ? Bah voilà. Mais je tiens à dire que ce n'est pas propre à Look Voyages hein, il suffit de lire l'article de ma copine Miss Giny sur son séjour au Club Med des Bahamas pour s'en rendre compte. 



Allez, petite note plus positive pour terminer : nous avons déjeuner plusieurs fois en-dehors de l'hôtel. Aucun souvenir des noms (Barbryte vous donne de meilleurs conseils que moi à ce sujet) mais on mange très bien dans les petits boui-boui locaux pour quelques dinars seulement ! Couscous, méchoui, riz à la tunisienne, escalopes de poulet... Attention, ça arrache un peu à cause de la harissa mais ça change de la cuisine plus européenne de l'hôtel. Pour vous donner une idée des prix, j'ai payé 12 dinars pour trois plats, une assiette de frites et une entrée. Idem pour la pause café : 3,50 dinars pour deux thés à la menthe, deux cafés et une bouteille d'eau. Et les prix varient en fonction de l'emplacement bien sûr.



Bref, j'ai aimé...
- le cadre de l'hôtel
- la formule tout inclus de 8 heures à minuit
- le fait que l'équipe Look Voyages s'occupent de tout : NO STRESS !
- la gentillesse de l'équipe d'animation et du personnel de l'hôtel
- la réunion d'infos le lendemain de l'arrivée, avec des conseils quant au change, aux taxis (les jaunes uniquement !)...
- les cours de danse pour débutants et la patience de Jennifer et Vitor
- le spa de l'hôtel, pas très cher et pratique quand il fait moche
- les super rencontres faites sur place : notre guide Karim et Hamdi le serveur du Café Berbère me manquent !



Mais j'ai moins aimé...
- NouvelAir, la compagnie charter empruntée : zéro sécurité, personnel à bord pas aimable, vols aux aurores... Mieux vaut payer un peu plus et partir avec Air France et Transavia.
- Les boissons locales à l'hôtel : faux Coca, faux Fanta, faux jus de fruits... Idem pour le vin et la bière, assez dégueux. Un petit Schweppes à l'extérieur de l'hôtel ne fait vraiment pas de mal !
- Les excursions proposées, chères et trop attrape-touristes
- Les lieux touristiques en général (marché, synagogue...), sans grand intérêt.

En gros, on part au Djerba Playa avec Lookéa pour la farniente, danser, rencontrer du monde et monter à cheval... mais on évite de s'aventurer n'importe où (surtout pour des filles seules) ! Vous trouverez toutes les infos sur les futurs séjours à thèmes par ici, sachant que la prochaine semaine thématique en Tunisie au Playa Djerba sera 100% zumba ! Parfait entre copines ou même en solitaire.
Et petit appel du pied : à quand un séjour Lookéa'Thèmes spécial équitation ? 



Un immense merci à Look Voyages, Buzz Paradise et les équipes sur place pour cette semaine de rêve
J'espère que j'aurai réussi à vous faire voyager un peu avec moi et que mes conseils vous seront utiles :)
Vous pouvez retrouver plein d'autres photos sur mon compte Instagram

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...