Jade from Paris: Les Mondes de Ralph: le Disney rétro (mais pas trop) de Noël !

mardi 27 novembre 2012

Les Mondes de Ralph: le Disney rétro (mais pas trop) de Noël !



Le nouveau Disney-Pixar de Noël sort la semaine prochaine. Mélangez dans un shaker superbes graphismes et nostalgie des premières salles d'arcades, et vous obtenez un chouette film pour grands enfants tendance geek. Mais aussi pour les plus petits d'entre nous, grâce à un humour un peu déroutant... Alors, que nous réserve Les Mondes de Ralph ?


Le synopsis ?
Lorsque vient la nuit et que la salle d'arcades la plus proche ferme ses portes, tous les personnages de nos jeux vidéos favoris terminent leur journée de boulot. Fête avec Skrillex aux platines, champagne qui coule à flot, petit verre à la brasserie du coin... Tous, sauf Ralph dans sa décharge, vivent en harmonie. Normal, il est le bad guy du jeu Wreck-it Ralph et effraye tout le monde. Et quand celui-ci décide de devenir un héros en tentant sa chance dans les autres jeux vidéos de la salle d'arcade, c'est d'une part le début des catastrophes mais aussi l'assurance pour Wreck-it Ralph de finir à la casse puisque le jeu ne peut plus fonctionner sans son méchant.


Dans ta salle d'arcades, tu replongeras
Si je ne suis pas assez âgée pour avoir connu la gloire des toutes premières salles, le film m'a vite fait retourner une dizaine d'années en arrière, lorsque je prenais un malin plaisir à faire une ou deux parties de jeu de tir en sortant d'une séance ciné (à l'intérieur de l'Aquaboulevard, pour les intimes). On retrouve dès les premières minutes des références à Sonic, Street Fighter et Pac-man mais aussi à d'autres jeux dont j'ignorais l'existence, comme Tapper ou Sugar Rush.
Et pour ceux qui se posaient la question, j'ai fait quelques recherches et il s'avère que ce dernier jeu existe vraiment, ainsi que tous ses personnages fans de bolides. Ca peut paraître évident pour certains d'entre vous, mais je n'avais pour ma part jamais entendu parler de ce jeu.


Des références geek, tu trouveras
Outre la mention des différents jeux vidéos qui ont bercé notre enfance, on retrouve plusieurs choses appartenant à la culture geek, aussi large soit-elle. On commence par Skrillex qui, s'il est adulé par les ados aujourd'hui, n'est pas non plus aussi reconnaissable que Bob Sinclar. D'ailleurs, en passant, le DJ a créé un titre pour la bande-originale (qui correspond au passage de la chasse aux Cy-Bugs). Et on continue avec la meilleure référence selon moi, même si teintée de placement de produit: le duel Coca-Mentos, qui s'illustre dans le film par un lac de Coca-Cola que surplombent des stalactites de Mentos. Attention, à chaque choc terrestre, ça pique.
Mais pas de panique, les filles accro aux classiques Disney ont elles aussi droit à leur petite référence : le roi de Sugar Rush ressemble étrangement au Chapelier Fou d'Alice au Pays des Merveilles...


Les enfants, l'humour séduira
Parce qu'il faut plaire à tout le monde, Les Mondes de Ralph n'hésite pas à emprunter l'humour des cours de récré pour séduire les plus jeunes d'entre nous, et c'est bien là le seul bémol que je mettrais à ce film. Qu'on se le dise clairement: je n'ai rien contre l'humour pipi-caca (la preuve, je suis fan de KadéOlivier) mais il faut dire que certaines blagues du film volent vraiment très bas. "Crottes de nez", "gros nul" et j'en passe: une fois entré dans le jeu Sugar Rush (par définition très girly, naïf et désuet), c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres. Ok, les personnages de jeux-vidéos sont technologiquement programmés, mais je refuse de croire que Vega de Street Fighter ait un Q.I d'huître.

Sortie le 5 décembre au cinéma. Plus d'infos par ici.


Et vous, tentés par ce nouveau film d'animation Disney ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...