Jade from Paris: Le cas Lana Del Rey

lundi 23 avril 2012

Le cas Lana Del Rey


Vous allez dire qu'il était temps que je sorte de ma grotte, que tout le monde connaît Lana Del Rey et que vous en avez même votre claque d'entendre sans cesse parler d'elle. Mais que voulez-vous... Après plusieurs mois à écouter divers titres de son album Born to die, j'aime toujours autant.
Ce n'était pourtant pas gagné. Le premier single, Video Games, m'insupportait un peu, tout comme le visage de mérou boudeur de la chanteuse. Puis vint miraculeusement Born to die et son magnifique clip (les jolis tigres !), qui m'a fait changer d'avis sur son travail et m'a poussé à m'y intéresser un peu plus. Et tout me plaît: 


♥ la douceur des chansons (alors que je suis plutôt du genre "pump it up" habituellement).
♥ la voix de Lana Del Rey, qui va du plus grave au plus aigu en passant par le rauque et les minauderies. Même si nous sommes d'accord qu'en live, ça fait un peu peur.
♥ l'univers très USA de l'album, entre sons de feu d'artifices dans National Anthem et prières afro-américaines dans Blue Jeans.
♥ le côté très éclectique des titres eux-mêmes, qui passent du coq à l'âne entre le couplet et le refrain.
♥ les paroles complètement borderline qui me rappellent les albums d'Indochine.
♥ le look rétro et ambigu de Lana Del Rey, entre petite fille sage et vamp aux griffes de panthère.


C'est assez rare mais j'écoute avec plaisir tous les titres sans exception. Et avec une grosse préférence pour Summertime Sadness et Radio, aussi douces que déprimantes si on s'intéresse aux paroles. J'adore aussi Without You qui n'est cependant pas sur l'album, une belle chanson d'amour à la sauce "déchéance de star".


Bref, j'aime Lana Del Rey et ce n'est pas prêt de s'arrêter. En plus le figurant des clips de Born to die et Blue Jeans ressemble étroitement à mon frère Stéphane, celui qui est mannequin (saligaud).


Et vous, appréciez-vous Lana Del Rey et son style musical ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...