Jade from Paris: Hello Amsterdam ♥

vendredi 18 novembre 2011

Hello Amsterdam ♥


Il y a une quinzaine de jours, je suis partie avec d'autres camarades de mon université à Amsterdam dans le cadre de notre week-end d'intégration. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre et j'ai vraiment adoré cette petite ville, qui ressemble d'ailleurs beaucoup plus à un village qu'à une capitale. Canaux, petites rues, vélos par centaines... Tout sur place respire la tranquillité.


♥ La grande majorité des Amstellodamois ne fixe pas de rideaux à leurs fenêtres ! C'est très déstabilisant, surtout lorsque l'on aperçoit quelqu'un en train de s'habiller dans son salon ou un couple en plein petit-déjeuner. En photographiant la rose que vous verrez ci-dessous, je me suis rendue compte que je me tenais contre l'immense fenêtre d'une cuisine en rez-de-chaussée. Et ça n'avait l'air de déranger personne sauf moi.


♥ Les tramways, voiture, bus, calèches et vélos circulent sur la même route sans jamais se rentrer dedans. De la même manière, les tramways passent dans les rues piétonnes du centre-ville sans jamais écraser personne. Faîtes la même chose à Paris et ce serait un véritable bazar, à base de klaxons, insultes et piétons qui crient au scandale.


♥ Une super adresse pour manger sur le pouce ailleurs que chez Burger King: B&B Lunchroom, une chaîne qui propose plusieurs dizaines de sandwiches ou broodje. Tous les ingrédients utilisés sont frais, présentés en vitrine (menthe et basilic en pot, figues, fraises...) et les recettes vraiment délicieuses. J'ai opté pour un broodje au pain noir, chèvre, miel, roquette et figues fraîches, puis pour un broodje au pain blanc, rosbeef, mayonnaise et roquette pour le trajet de retour en France. Des tueries, sans oublier leurs muffins et cheesecakes maison géants. Et pour manger thaï, je ne peux que vous conseiller Thaï Corner sur Kerkstraat.


♥ Week-end d'intégration oblige, nous avons séjourné dans une auberge de jeunesse, Hans Brinker, que je ne vous conseillerai pour rien au monde. La direction et les femmes de ménage ont apparemment une notion très différente de l'hygiène que celle du commun des mortels, au point que j'ai attrapé la gale lors du séjour. Glamour, toujours...


♥ Le Red Light District est bien glauque. D'une part, parce que la rue est très sale (mais en cours de rénovation), d'autre part parce que certaines minettes dans leurs vitrines ont mon âge et draguent des hommes aussi vieux que mon père. Et le détail qui ferait facilement croire à une surdose de marijuana: il y a des cygnes sur le canal au milieu de la rue. Des cygnes !


♥ Il y a énormément de musées sur place. Et pas que les plus connus et réputés d'ailleurs, comme le Musée de la Torture (visité et très cher pour ce que c'est), le Musée de la Tulipe et le Musée des Maisons-Péniches. Si, si.


♥ La Maison d'Anne Frank vaut vraiment le coup mais mieux vaut être bien préparé. J'en suis sortie complètement déprimée par le vide des pièces où ces personnes ont vécu (volonté d'Otto Frank, seul survivant décédé à l'heure actuelle), par les objets montrés, par la porte cachée derrière la bibliothèque par laquelle chacun doit passer, par les témoignages vidéos des proches... Imaginer le quotidien de la famille Frank et de ses amis terrés dans cet endroit, aussi grand soit-il, pendant deux ans est insupportable.

Bouboule

En conclusion, vivement mon prochain séjour ! Après ce week-end passé sur place et malgré mes petits soucis de santé, j'ai très envie de faire découvrir la ville à mon chéri. Et je séjournerai cette fois-ci dans les hôtels que je fréquente d'habitude, où je ne risque pas d'attraper des morpions, voyez-vous. Cette capitale est vraiment une bulle d'oxygène, zen, verte, jeune et bien loin des clichés dont on peut l'affubler. (Tu veux des champis ?) (Oh, ça va)


Et vous, quels souvenirs avez-vous d'Amsterdam ? Est-ce une ville qui vous (re)tente ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...