Jade from Paris: Cinéma: deux films à voir d'urgence

mercredi 18 mai 2011

Cinéma: deux films à voir d'urgence


Vous êtes d'humeur maussade et avez besoin d'un bon divertissement ?
Pirates des Caraïbes - la Fontaine de Jouvence
est fait pour vous ! Ce quatrième opus clôt selon moi la saga en beauté, avec une aventure de plus depuis les mers anglaises. Jack Sparrow parvient à échapper à l'armée royale et embarque sous les ordres du cruel Barbe Noire, le tout après avoir retrouvé un de ses amours d'antan (Penelope Cruz), lui aussi présent à bord. Le capitaine est à la recherche de la Fontaine de Jouvence car il craint pour ses jours, mais les armées britanniques et espagnoles semblent également en route... Le début du film ne présageait rien de bon (Johnny Depp qui en fait trop, scènes d'action inutiles) mais la situation changent heureusement dès que notre héros prend la mer. C'est toujours drôle, Sparrow est toujours aussi détestable et j'ai aimé retrouver l'ambiance exotique du deuxième opus. Mais le must reste pour moi la découverte des sirènes à White Bay: les images sont très belles et les scènes en contre-plongée et sous l'eau ne les rendent que plus freaky. Bon, La 3D n'est pas transcendante mais apporte un petit plus à l'ensemble. Et puis les sirènes sont trop belles (l'argument en béton). Et pour les accros à Disneyland comme, vous verrez un clin d'oeil très sympa à l'attraction correspondante. Adjugé vendu !


♥ ♥ ♥ ♥ ♥


Vous avez au contraire la pêche et souhaitez vous pencher sur un problème de société ?

Le Complexe du Castor de Jodie Foster est ce qu'il vous faut ! Walter a tout pour lui: une grande entreprise de jouets, deux enfants, une jolie femme... Mais il est dépressif et se voit même mis à la porte tant sa maladie est dure à vivre pour sa famille. Le suicide ? Il parvient même à le rater. Walter ne voit plus aucun espoir jusqu'à la découverte d'une marionnette en peluche. C'est désormais à travers ce castor qu'il se protégera , communiquera et parviendra à redevenir "comme avant", à moins que ce ne soit qu'une illusion. Et si la thérapie devenait au contraire un cercle vicieux, une épaule sur laquelle se reposer mais impossible à abandonner par la suite ? Bon, je ne vais pas être objective: ce film est SU-BLI-ME. Quoiqu'on dise de Mel Gibson, cet acteur de talent porte majestueusement l'intrigue et sait se montrer aussi drôle qu'émouvant. Jodie Foster signe au final un beau message sur la dépression et sa guérison: elle dresse le tableau d'une maladie bien plus répandue qu'on ne le croit ainsi que ses conséquences sur l'entourage des dépressifs. Je crois que c'est un des meilleurs questionnements sur le manque d'une partie de soi entendus depuis longtemps, tout en délicatesse et si touchant. Un conseil: mieux vaut ne pas avoir un coup de mou sous peine de pleurer toutes les larmes de son corps, surtout avec une B.O au piano... Je suis parvenue à me retenir mais en suis ressortie K.O (c'est vous dire le niveau du truc). Sortie mercredi prochain, avec peut-être une petite surprise pour vous d'ici là !



Et vous, êtes-vous tentés par l'un de ses deux films ? Quelles sont vos dernières séances cinéma ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...