Jade from Paris: Le cas du vernis mat

dimanche 20 mars 2011

Le cas du vernis mat


Il a fait son apparition il y a plusieurs mois déjà et je l'ai de suite adopté: le vernis mat! Et la tendance ayant l'air de ne pas avoir charmé le commun des mortels, je suis au moins sûre de ne pas me retrouver avec le même vernis que ma voisine de palier (celle qui ne dit jamais bonjour).
Une manucure mate peut s'obtenir de deux façons différentes: soit le vernis est mat de par sa formulation, soit vous utilisez un top-coat matifiant au-dessus d'un vernis lambda. J'ai testé ces techniques, et toutes deux ont des défauts et des qualités.


D'une part, les vernis mats de couleurs sont assez difficiles à trouver dans les points de vente habituels. Je possède pour ma part un rose fuschia de chez O.P.I, "La Paz-itively Hot" et un noir parfait de la petite marque Deborah. O.P.I a en fait créé une mini-ligne de vernis mats reprenant quelques couleurs déjà existantes, comme le bleu marine "Russian Navy" ou le vert flashy "Garguantan Green Grape". Ils sont reconnaissables grâce à la petite pastille "Matte" sur le bouchon des flacons. Les teintes sont donc plutôt sympas et le gros problème réside ailleurs: la pose et la tenue sont loin d'être satisfaisantes. Mieux vaut avoir le coup de main lors de l'application car le vernis sèche dès l'instant qu'il entre en contact avec l'ongle, laissant de gros pâtés. Et en ce qui concerne la tenue, les bords s'écaillent dans l'heure qui suit si l'on a le malheur d'utiliser ses mains.
Le vernis Deborah, lui, remonte heureusement le niveau. La pose est simple car il met autant de temps à sécher qu'un produit "classique". On peut ainsi travailler la matière sur les ongles sans commettre de catastrophes. Ça tient une bonne semaine, avec quelques éclats par ci, par là, au fil du temps, ce qui est très satisfaisant étant donné qu'aucun top-coat n'a été posé (qui doit être mat bien sûr). Ce vernis est le tout premier de la collection "Sense Tech 100% Mat" de la marque, j'ai hâte de voir ce que donneront les prochaines teintes! Et en plus son prix n'est pas excessif: 7€ et des brouettes.


D'autre part, on peut comme je vous l'ai dit opter pour un top-coat mat. Le mien vient de chez Mavala, coûte un peu plus de 10€ mais a vite été rentabilisé. On l'utilise par-dessus un vernis coloré classique: une couche suffit et malheur aux plus généreuses d'entre vous! Deux passages du pinceau au même endroit diluent la couleur et transforment votre minutieux travail en caca. Son avantage, c'est qu'il permet de "personnaliser" et de donner une nouvelle vie à tous vos vernis. Je l'ai pour ma part toujours utilisé sur des vernis laques (donc sans paillettes ni effet métallique), mes ongles ont de suite eu l'air plus classes, surtout pour les teintes foncées. Voici deux exemples: l'un avec le beige sablé "San Tan-tonio" d'O.P.I (collection "Texas") et le vert canard "Prom Night" de Sephora. Je suis très contente du résultat et la tenue est top, même s'il faut être vigilante à l'application.


Vous savez maintenant tout de mes lubies de vernis mats, produits particuliers à la pose particulière, donc. Dommage pour la qualité de ceux proposés par O.P.I, il me pousse un peu plus vers mon top-coat Mavala et la marque Deborah (qui a su me surprendre). Je vais bien sûr continuer mes expérimentations: j'ai très envie de voir ce que peut donner le top-coat sur un vernis ultra-pailleté :)

Et vous, avez-vous déjà porté un vernis mat? Que pensez-vous de cette tendance?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...