Jade from Paris: New York, New York

mercredi 15 septembre 2010

New York, New York


Salut les pretzels,
Comment allez-vous depuis trois semaines? Je suis de retour de New York où j'ai passé de longues et riches vacances, à gambader, fouiner, grignoter un peu partout dans la ville. Deux gros articles sont en préparation (l'un sur mes restaurants favoris, l'autre sur des lieux à visiter de toute urgence) mais j'ai d'ores et déjà plein de choses à vous dire sur le quotidien dans la Grosse Pomme!

☼ Le métro y marche miraculeusement toute la nuit mais mieux vaut connaître le plan des lignes par coeur. La plupart des trains n'affiche pas le nom des stations, alors soit on est très attentif à la voix du conducteur, soit on se perd parce qu'on s'est trompé de direction. Exercice pratique avec moi: se retrouver à Brooklyn au lieu de Times Square et jongler durant 2 heures entre diverses lignes. Pour toujours arriver au même endroit (Brooklyn donc), sinon c'est moins rigolo.
☼ Les rues sont envahies par des carrioles de nourriture chaude, d'où une certaine odeur de graillon sur les trottoirs. Kebabs, pretzels, pralines, brochettes, assiettes de viande et de riz... Je n'ai pas osé goûter, je suis lâche et peut-être un peu trop prudente.
☼ Peu importe l'heure qu'il est, Times Square croule sous les pas des touristes! Idem pour la boutique M&M's qui y est situé du coup, où les prix sont d'ailleurs franchement exorbitants.
☼ Les New Yorkais sont capables de faire la queue pendant de très (très très) longues minutes si la fin en vaut la chandelle. Je prends pour exemple le restaurant Shake Shack du Madison Square, où la file d'attente s'étend sur des bonnes centaines de mètres. Je vous en reparlerai de toute façon car, en effet, les cheeseburgers valent vraiment le coup (bave).
☼ Les New Yorkais sont également très serviables et n'hésitent pas à demander aux touristes s'ils ont besoin d'aide. Lors de mon plantage phénoménal dans le métro dont je vous parlais un peu haut, une gentille dame m'a emmené sur le quai que je devais emprunter, passant sa carte de transport pour que je n'aie pas à payer (no problem, il n'y a pas de contrôleurs à NY!). Bon, la bougresse s'est trompée de quai et je suis repartie dans le mauvais sens, mais le coeur y était et c'est le principal.
☼ Les supermarchés sont une mine d'or et un lieu de perdition pour les gros gourmands. J'ai passé 10 minutes devant les rayons de jus de fruits avant de réussir à choisir, idem pour les biscuits, les chocolats, les bonbons... Et à des prix tout de même moins élevés qu'en France, le pied.
☼ La taxe n'est presque jamais incluse sur les cartes des restaurants, ce qui peut laisser place à quelques surprises au moment de l'addition. D'autant plus qu'il faut y ajouter le pourboire, obligatoire, qui est équivalent au double de la taxe... Même constat dans les supermarchés et certaines boutiques, pas pratique quand on a beaucoup de monnaie et pas de billets! Bah oui, impossible de savoir combien on doit ajouter au prix sur l'étiquette, ou alors c'est parce que je suis particulièrement nulle en maths.
☼ J'ai adoré Chinatown, au point d'y passer plusieurs fois par semaine pour y chercher de délicieux bubble-teas. J'avais l'air tellement intégrée au quartier qu'une mémé chinoise m'a carrément parlé en mandarin dans la rue ahah
☼ Contrairement aux idées reçues, je n'ai pas grossi à New York. D'une, il existe tout un tas de restaurants diététiques ou du moins pas énormément caloriques où se régaler d'une bonne soupe faite sur place. De deux, on marche, on marche, on marche, au point de dépenser tout ce que l'on a ingurgité un peu plus tôt! D'ailleurs, pour tous les flippés des matières grasses, le nombre de calories de chaque plat est affiché dans tous les restaurants... D'où une certaine frayeur quand on passe chez Burger King à vrai dire.
☼ Les loyers de la ville sont exorbitants: comptez plus de 1500 euros en moyenne pour un studio ou une collocation dans Manhattan. Ça refroidit, hein?
☼ Je bénirai Ronald McDonald's jusqu'à la fin de mes jours: le Double Filet-o-fish est disponible dans tous les restaurants de la chaîne, préparé à la demande et il déchire sa maman.

C'est tout, pour le moment (comme dirait la Voix) (bein quoi?), en espérant que mes reviews de la ville et mes autres articles plus classiques vous plairont!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...