Jade from Paris: Un songe sacré de violettes

dimanche 22 août 2010

Un songe sacré de violettes


Cette semaine, j'ai fait un petit tour dans un lieu particulier, caché entre les rues touristiques parisiennes. Son nom: Le Cercle, institut créé par une certaine Régine Ferrère et niché au 5e étage d'un bel immeuble hausmannien. J'ai pu y découvrir plusieurs services proposés et l'atmosphère luxueuse et relaxante de ce cocon, qu'il fait bon visiter au moindre coup de mou (ou presque). Trêves de cachotteries, je vous explique tout ça plus en détails...
Le concept: un institut de soins visages et corps célébrant notre savoir-faire national. Pas de massages thaïlandais ou ayurvédiques ici, Régine Ferrère a tout misé sur le bien-être à la française en s'inspirant des plantes et légendes du Sud.


Le lieu
: cinq cabines cosy, sobres et luxueuses dans un appartement complètement réaménagé. Il y a même un hammam, ou plutôt une "Nuit étoilée", puisque ce petit espace fort charmant possède un plafond lumineux très relaxant. Pas de panique: les esthéticiennes font tout en sorte pour que les clientes ne se croisent pas pendant leurs différents soins, l'occasion rêvée d'avoir le hammam pour soi et puis c'est tout.


Le soin
: j'ai opté pour le "Songe Sacré de Violettes", rituel pour le corps se divisant en 3 temps. Tout d'abord un gommage au sel marin et à la cire blanchie au soleil (très nourrissante) sur tout le corps. Puis une gelée de violettes appliquée par-dessus le gommage, très fraîche et aux propriétés relaxantes; il paraîtrait même qu'elle soulage les articulations. Elle sent en tout cas divinement bon et chauffe peu à peu, puisque Véronique (l'adorable personne qui s'occupe de moi) m'a enroulée comme un saucisson dans du papier film. Un petit tour à la douche avec la gelée de douche "Petite Pluie Sacrée de Violettes" et voici déjà arrivé la dernière étape du soin, alias l'application de la "Caresse Sacrés de Violettes". Il s'agit en fait d'une huile satinée riche en vitamine E, oméga 3 et oméga 6.
Le résultat: une peau complètement douce, nourrie et qui sent divinement bon la violette (sans blague). Côté moral, je suis détendue à souhait sans pour autant me sentir lessivée. Il faut dire que le petit thé parfumée à la violette et les pétales cristallisés à grignoter sont parvenus à me faire sortir de ma léthargie, mais quelle léthargie... J'en veux bien une nouvelle dose à vrai dire :)


Le prix
: équivalent au lieu. Comptez 100€ pour une heure de soin ou 140€ pour une demi-heure de plus, ce qui n'est pas excessif lorsque l'on regarde les tarifs pratiqués chez la concurrence. Les produits Esclignac (marque créée par Régine Ferrère) utilisés pendant le soin, eux, sont moins abordables: 60€ pour un gommage, 40€ pour une gelée de douche. Et oui, c'est du luxe ou ça ne l'est pas!


Conclusion
: on y va pour une très grande occasion, type anniversaire ou nervous breakdown. Et on en profite à fond, car on ne croise pas tous les jours des rituels et des produits de cet accabit.


Un grand merci à Maud et Véronique du Cercle pour cette sublime découverte.
Et je vous souhaite à tous de très bonnes vacances! Je pars demain outre-Atlantique, reprise des programmes à la mi-septembre :)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...