Jade from Paris: Maki addict

jeudi 5 août 2010

Maki addict


Outre la gastronomie japonaise plus traditionnelle, je suis une véritable inconditionnelle des sushis et compagnie. J'avais pourtant un peu de mal au début: texture caoutchouteuse de l'algue, riz vinaigré assez éloigné du riz à la vapeur classique de ma môman... J'ai du coup écumé les menus "yakitori" du Planet Sushi le plus proche (à seulement 15 minutes de chez moi, perdition!) pendant plusieurs mois, sûre de ne pas être déçue. Et puis, sans doute poussée par mon immense courage et un certain ras-le-bol des brochettes boeuf-fromage, j'ai un jour retenté l'affaire, à mon grand désarroi. Makis, sushis, sashimis: je ne peux aujourd'hui plus m'en passer! Au point que le gentil vendeur de l'enseigne me reconnaît désormais, ce qui ne sent vraiment pas bon pour mon compte en banque.
Mes péchés mignons sont les makis sous toutes leurs formes. Les petits mets que j'avais autrefois tant de mal à ingurgiter m'apparaissent aujourd'hui comme un véritable délice. Et on est accro ou on ne l'est pas: figurez-vous qu'un menu seul ne parvient même plus à combler ma gourmandise. Au point que le nombre de makis approche plus de la trentaine que de la dizaine par personne à chaque repas, hum. Mes inconditionnels: les "freshrolls" au saumon cru et fromage frais, les "makislim" au saumon fumé, fromage frais et avocat et les "california" au poisson cru et à la crevette! Et une petite fournée de makis classiques à l'avocat ne font jamais de mal non plus, d'autant plus qu'ils apportent un petit côté frais entre toutes ces tranches de saumon. Bon... Arrêtez-moi ou j'y retourne avant la fin de la semaine!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...