Jade from Paris: Quoi de neuf au ciné?

mardi 29 juin 2010

Quoi de neuf au ciné?


L'ogre grincheux et père au foyer est de retour! Ce mercredi sort en salle le 4e et dernier volet de Shrek (Il était une fin), qui fait vite oublier le côté plan-plan de l'opus précédent. Ici, Shrek a de plus en plus de mal à supporter sa petite famille et ses nombreux amis, trop envahissants à son goût. Il signe alors un pacte avec le lutin Tracassin: à lui une journée toute entière dans la peau de l'ogre craint qu'il était, mais contre la journée de sa naissance. Ce qui devait être un rêve paisible se révèle vite être un cauchemar, puisque Tracassin s'est entre temps arrangé pour prendre le pouvoir à Fort-Fort-Lointain et se débarrasser des parents de Fiona. Sous ce règne, les soirées en discothèque sont à l'honneur, tout comme les sorcières, véritables soldats de Tracassin. Les ogres, eux, sont chassés et utilisés comme esclaves dans le palais du lutin. Aidés par d'autres géants verts, Shrek devra combattre Tracassin mais surtout reconquérir le coeur de la belle Fiona, totalement insensible à ses charmes dans ce monde parallèle, afin de récupérer sa vie précédente... L'histoire peut sembler compliquée et alambiquée mais je n'ai pas vu le temps passer tant elle m'a plu! J'ai retrouvé avec plaisirs ces créatures loufoques et ai adoré les redécouvrir, parfois métamorphosés ou avec des caractères différents, dans l'espèce de dictature créée par Tracassin. Les nouvelles recrues, comme certains ogres et des ennemis, ne sont pas mal du tout et permettent de passer un agréable moment. Bref, j'ai beaucoup ri et conseille à tout le monde Shrek, Il était une fin, d'autant plus que la 3D apporte quelque chose en plus (notamment lors des scènes de courses-poursuites).
Plus d'infos ici.


On continue avec un autre film d'animation des plus attendus: j'ai nommé Toy Story 3! Andy, 17 ans, doit maintenant partir pour l'université et ses jouets imaginent ce que sera leur vie sans lui. Poubelle, grenier, brocante? A la suite d'un terrible malentendu, Woody, Buzz l'Eclair, Monsieur Patate et tous leurs amis se retrouvent à la garderie Sunnyside, où ils sont accueillis par les jouets déjà présents. Enfants soigneux et aimants, locaux colorés et paisibles: il se pourrait bien que Sunnyside soit la seconde vie dont ils ont toujours rêvé! C'était sans compter sur la plus petite section de la garderie et le fait qu'il soit impossible de revenir sur leur décision: les jouets d'Andy ne peuvent quitter leur nouveau foyer, selon le règlement imposé... Dix ans après Toy Story 2, ce nouvel opus fait mouche grâce à un scénario bien pensé et de sacrés gags. Il ne tombe jamais dans la facilité enfantine, même si happy ending et petite larmiche à la fin. Les graphismes sont superbes, les nouveaux jouets (tels Ken, Barbie ou Big Baby, juste énormes) sont très réussis et tous drôles à leur manière. Ca donne carrément envie de ressortir ses vieux jouets, ceux bien rangés dans des malles et qu'il est impossible de léguer ou vendre (oui, ça sent le vécu)... Pour avoir vu le film en VO mais aussi en VF, je vous conseille vivement cette dernière! C'est trop étrange de ne pas retrouver les mêmes doublages que dans mon enfance :) Sortie le 14 juillet, foncez-y!
Plus d'infos ici.


On termine par un film non pas pour enfants mais pour adeptes de science-fiction pas trop exigeants. Splice de Vincenzo Natali, prévu pour mercredi lui aussi, aurait selon moi pu être sympathique, si seulement le scénariste n'avait pas craqué son slip au bout de la première heure. L'histoire est celle de Clive (Adrian Brody) et Elsa (Sarah Polley), talentueux couple de chercheurs, qui décident de créer un hybride animal-humain à des fins thérapeutiques, et ce même sans l'autorisation de leurs supérieurs. Le résultat, c'est Dren (Delphine Chanéac), petite fille aux gênes de poisson, oiseau, insecte et... d'Elsa. Vite contraint de cacher sa création, le couple enferme Dren dans l'étable d'une ferme familiale éloignée, mais celle-ci se montre bientôt difficile à gérer. Tantôt agressive envers Elsa et ce qui l'entoure, tantôt lubrique quant à Clive, les limites vont vite être dépassées sans pour autant rendre la chose crédible. La première partie du film, plus semblable à un épisode de série selon moi, commençait bien, pourtant: clonage, essais ratés, enjeux politiques des expériences... Je trouvais ça plutôt intéressant, même si la bande-annonce présageait quelque chose de plus terrifiant. La seconde partie, elle, vire carrément dans le film comique, avec une Delphine Chanéac plus ridicule que convaincante, une scène de sexe parce qu'il en faut une et une fin tragique et prévisible (entre autres). Bref, je n'ai pas été séduite mais les avis sont très différents à ce que j'ai pu entendre! Moi, tout ce que j'en dis, c'est que je n'aime plus Adrian Brody. Et toc.
Plus d'infos ici.


Et vous, avez-vous prévu d'aller au cinéma cette semaine? Lequel de ces trois films vous tente le plus?
Enjoy, c'est la Fête du Cinéma jusqu'au 2 juillet!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...