Jade from Paris: L'amitié en question dans les salles obscures

mercredi 2 juin 2010

L'amitié en question dans les salles obscures


On commence avec Sex and the City 2, sans doute le film le plus attendu de l'année par les fashionistas mais aussi quelques individus de la gent masculine (non, je ne donnerai aucun nom). J'ai eu la chance de le voir la semaine dernière grâce à Taillefine et Edelman, et contrairement à ce que j'ai pu entendre autour de moi, je l'ai préféré au premier opus... Assez long mais bien plus drôle, le film comporte moins de scènes à l'eau de rose et c'est tout à fait suffisant selon moi. Bordel, on a suivi les questionnements existentielles de Carrie pendant 6 ans, ça n'est pas pour qu'elle nous casse la tête après s'être mariée, en plus. Deux ans se sont écoulés et nos quatre amies ont bien besoin d'un break. Miranda se sent humiliée quotidiennement à son cabinet d'avocats, Charlotte s'occupent presque à plein temps de ses filles et ne les supportent plus, Samantha angoisse à l'approche de la ménopause et Carrie s'ennuie ferme avec son pantouflard de M. Big. Alors, quand un séjour tout frais payé à Abu Dhabi leur est offert, elles n'hésitent pas et sautent dans leur avion 4 étoiles... A leurs risques et périls, surtout lorsqu'Aidan refait son apparition, mais c'est bon pour nos zygomatiques! C'est le retour des tenues toutes plus étranges que les autres, les lieux clinquants et bling-bling, sans oublier les cosmopolitains. On retrouve avec plaisir les protagonistes: une Samantha 100% trash, une Charlotte coincée comme à son habitude, et même Miranda se lâche pour notre plus grand plaisir. A voir, pour rire un moment et parce que l'univers Sex and the City est addictif! Sortie dans les salles dès aujourd'hui.



On continue avec un film français: Les meilleurs amis du monde, premier long-métrage de Julien Rambaldi. Inspiré de la pièce de théâtre J'adore ce que vous faîtes, il pose quelques questions très intéressantes: avez-vous déjà critiqué vos amis? Faut-il leur dire tout ce que l'on pense d'eux? L'histoire est celle de Jean-Claude et Mathilde, parents du petit César, qui rendent visite à leur amis Max et Lucie, parents de Bruce, et qui vivent à la campagne. Une petite pause au vert rêvée, loin de la grisaille et de leurs boulots déprimants. C'était sans compter sur la touche "Rappel" du téléphone de Max, manipulée à l'insu de son plein gré... Les visiteurs encore sur l'autoroute sont rhabillés pour l'hiver par leurs prétendus meilleurs amis et décident de se venger tout au long du week-end... Humour cynique et second degré dans cette comédie sympathique mais qui ne plaira pas à tout le monde, la faute à plusieurs blagues plutôt lourdes et le comique de gestes redondant. Mention spéciale aux deux actrices principales, Léa Drucker et Pascale Arbillot, complètement opposées mais très bonnes dans leurs rôles respectifs. PEF est égal à lui-même, bien que je le préfère à l'ancienne avec Les Robins des Bois, mais j'ai été beaucoup moins séduite par Marc Lavoine. Aucune idée du pourquoi, ça doit être physique (comme avec Sarah Jessica Parker). Bref, je ne conseille donc pas ce film à tout le monde, même si la projection était loin d'être un supplice. Tout dépend de votre amour pour les comédies françaises :) Sortie le 9 juin dans les salles, et un grand merci à Clyne et Gaumont pour l'avant-première!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...