Jade from Paris: Pauvre petite stagiaire

mercredi 1 juillet 2009

Pauvre petite stagiaire

Je vous en ai parlé il y a quelques temps: je suis actuellement en stage au sein de l'agence Ravensara, qui s'occupe de la distribution et des relations presse de marques de cosmétiques bio et alternatives très chouettes. Tout se passe bien, j'ai enfin dépassé le grade "ourson" sur InDesign Photoshop et je sais même appelé un coursier, on n'arrête pas le progrès. Mais je laisse de côté mes anecdotes et vous les dévoilerai un peu plus tard, comme par exemple que j'ai failli faire brûler l'agence dès le jour de mon arrivée en laissant la protection sur la plaque de la cuisinière, qui chauffait au niveau 6 sinon c'est moins marrant. Je crois que c'est ma timidité (passagère) qui me rend complètement gauche. Bref, aujourd'hui je souhaite surtout vous parler des fameux produits de beauté qui m'entourent du lundi au vendredi et que j'ai la chance de pouvoir tester si cela me dit (tout comme certaines chanceuses d'entre vous). Le titre de l'article est donc à prendre au second degré, sauf si vous avez le malheur d'apercevoir l'état actuel de ma salle de bain... Du coup, aujourd'hui c'est "cheveux" et puis c'est tout, en sachant que je n'ai jamais eu les cheveux aussi sains que depuis mes tests.


Je vous présente mon produit chouchou: le "Shampooing Soin Intensif" d'Australian Organics pour les cheveux secs, colorés ou chimiquement traités. Cette marque tout droit venue d'Océanie applique une philosophie propre aux peuples aborigènes, qui remplace aujourd'hui encore l'eau par des substituts présents dans la nature: ici, les 60 à 80% d'eau normalement présents dans les soins sont remplacés par un extrait actif de plantes biologiques (camomille, tilleul, bouleau). Le parfum 100% naturel du shampooing est du coup un peu particulier mais très frais, notamment grâce aux huiles essentielles de menthe poivrée, citron et romarin qui restaurent la brillance et l'hydratation des cheveux abîmés. Après 3-4 utilisations, ils sont visiblement plus forts et plus lumineux, une vraie surprise! De plus, la texture plus liquide que crémeuse du shampooing est très agréable, et ça mousse vraiment beaucoup (un plus selon moi). A noter qu'il faut tout de même l'associer à un produit démêlant ("l'Après-shampooing Revitalisant" de la même gamme doit sûrement faire l'affaire) car il ne remplit pas cette mission (mais je l'aime quand même).
Comptez 5-6€/250mL, plutôt raisonnable pour un produit naturel et bio. Vendu en pharmacies, parapharmacies et aux Galeries Lafayette.


Voici maintenant une toute nouvelle marque certifiée BDIH qui sera disponible en septembre en pharmacies et parapharmacies: Natuderm, tout droit venu du pays de la saucisse de Frankfurt à la langue si chantante. Oui, l'étiquette est en allemand (et ce n'est même pas la bonne en plus) mais je vous rassure, moi non plus je n'y comprends rien. J'ai pu tester le "Shampooing Volume" au gingko régénérant et au miel nourrissant pour les cheveux fins. Sa formule est très douce et permet donc de l'utiliser quotidiennement ou presque, pour un résultat plutôt sympa: les cheveux sont légers comme promis, ont du volume sans pour autant être indomptables et sentent bon le miel, malgré un parfum plus qu'étrange au moment de l'application. Le petit truc en plus selon moi: la bouteille à la forme amusante et épurée. Et comme ci-dessus, on associe volontiers ce produit à un après-shampooing.
Je ne connais pas encore le prix mais ça ne devrait vraiment pas dépasser 10€ le flacon de 200mL, cette marque a comme particularité d'être très abordable malgré ses formules bio.


On termine avec mes produits préférés de la marque de luxe Philip B: le "Peppermint & Avocado Shampoo", le "White Truffle Shampoo" et le "White Truffle Nourishing & Conditioning Crème". Ca ne rigole pas à Los Angeles, chaque produit contient des extraits purs de plantes et le moins de cochonneries possible. Je vous laisse imaginer le parfum du "Peppermint & Avocado Shampoo", il y a de la vraie menthe dedans... Sur la tête, l'effet rafraîchissant est immédiat. Le but: stimuler et tonifier les racines et le cuir chevelu pour donner aux cheveux plus de volume. Promesse tenue mais attention, il paraît que ça décape sévère malgré le pH doux du produit.
La gamme à la truffe blanche est quant à elle réservée aux cheveux abîmés, secs ou colorés grâce à une formule très nourrissante (citron, lavande, thym, camomille, avoine ou encore mélasse). Ca sent très fort les plantes mais le résultat est impressionnant: je n'ai jamais eu les cheveux aussi doux qu'après avoir utilisé le shampooing et l'après-shampooing et les avoir séchés au sèche-cheveux. Même l'odeur puissante de la truffe s'adoucit une fois les cheveux secs et ne me dérange plus du tout.
Le seul hic, c'est que toutes ces produits plein d'ingrédients naturels coûtent un certain prix, plutôt osé pour des shampooings et soins capillaires. Comptez entre 8,50€ (le flacon de 60mL de "Peppermint & Avocado Shampoo") et 75€ (le tube de 220mL de "White Truffle Nourishing & Conditionning Crème), une petite fortune! Les produits sont disponibles au Bon Marché et chez le coiffeur Rino de Nicolo (dans le 8e arrondissement) en exclusivité.

(Je vous parlerai des produits Tommy Guns un peu plus, je n'ai pas encore terminé de les tester huhu)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...