Jade from Paris: Une nuit au Lido

samedi 20 juin 2009

Une nuit au Lido


Il y a peu, mon chéri m'a annoncé: "Jade, jeudi je t'emmène au Lido!". Ou l'endroit où l'on ne passe qu'une seule fois dans sa vie, d'une pour le côté magique du moment et de deux parce que c'est plutôt hors de prix. De ce côté-là, pas vraiment de crainte puisque c'est le Lido qui nous invitait ce soir-là, avec au programme dîner et spectacle en service premier, the top of the pop. La revue "Bonheur" commençant à 21h30, nous nous présentons deux heures à l'avance et sommes de suite accueillis et accompagnés jusqu'aux vestiaires et à notre table, située juste en face de la scène. Les couples côtoient les businessmen étrangers dans l'immense salle aux allures du film Titanic (à cause des lustres) et c'est juste impressionnant de se dire qu'entre 500 et 800 personnes s'y réunissent tous les soirs depuis maintenant plus de 50 ans. Même Laurel et Hardy y sont passés! Le service est souriant et heureusement pas coincé comme dans la plupart des endroits chics, et nous commençons la soirée par une petite coupe de champagne en lisant le menu. Celui-ci est unique et concocté par un grand chef: foie gras de canard et marmelade de cerise en amuse-bouches, salade de homard à la parisienne et sauce coraillée en entrée, tournedos de Charolais, feuilleté d'asperges vertes et sauce Périgueux en plat, puis crousti-Lido en robe de chocolat noir (un triangle choco-noisette onctueux et croquant) en dessert. Rassurez-vous, les portions sont raisonnables, très agréables en bouche et joliment présentées. Rajoutez à cela une bouteille de vin ou de champagne et un thé ou café juste avant que le spectacle ne commence. Le petit truc en plus: l'assiette de macarons mise à notre disposition en cas de petit creux!
21h30: la salle est maintenant remplie (il est possible de réserver sa place pour le spectacle uniquement) et les couples qui s'étaient levés pour danser sur la musique de l'Orchestre du Lido regagnent leurs tables. La lumière se tamise et les Bluebell Girls entrent déjà en scène, aussi bien foutues les unes que les autres. Ah ça, il y a du monde au balcon, et avec des tenues et des décors superbes en prime ! (La fille pas du tout jalouse). L'histoire de la revue est simple: une femme parcourt le monde à la recherche du bonheur et de l'amour, de Paris où tout le monde s'habille apparemment chez Christian Dior à l'Orient, où tous les hommes portent les mêmes gilets qu'Aladdin. Cliché? Oui, mais le public est ici pour rêver. Les danses s'accompagnent également de numéros plus originaux, comme du patinage artistique, de la magie et même du dressage équestre. Rien à dire, le spectacle, mélange de music-hall, danse contemporaine et galas plein de strass, vaut vraiment le coup et m'a laissée sans voix. Aujourd'hui encore, je ne réalise pas vraiment que j'ai mis les pieds dans ce temple parisien. Toutefois, je conseillerais plus de chansons rythmées dans la bande-son (et moins de chansons d'amouuur) mais je crois que ça ne va pas être possible...
Comptez 140€ minimum pour un dîner-revue, 45€ pour le spectacle uniquement. Le prix par personne en service premier est de 280€ et comprend tout ce qui a été cité plus haut ainsi que le programme de la soirée. Eh oui, la magie tout comme le lieu ont un prix mais j'ai vraiment passé un excellent moment en amoureux ce soir-là, parole de Georgette :)
(un jour, il faudra peut-être que je vous explique pourquoi j'utilise souvent le prénom Georgette dans mes articles)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...