Jade from Paris: All you are so Dead Sexy

mercredi 6 mai 2009

All you are so Dead Sexy


Gros coup de coeur pour The Dead Sexy Inc, un groupe électro-rock découvert à la Manga Awards Party (et où j'ai vraiment passé une super soirée, accessoirement). Produits par Paul Kendall (Depeche Mode), les trois Français ont deux albums à leur actif; le dernier, Kamikaze, sorti en février 2008, est excellent et regroupe des titres entêtants, alliant voix, basses et sons plus originaux. Attention, c'est sex, drugs and rock'n'roll, et pas qu'un peu. Mes chansons préférées: Sourire métallique, Spam me (imaginez un peu le contenu ahah), Afterhours, The simple things, Black box baby... Toutes, oui oui. A noter que de nombreux guests sont présents sur l'album, comme Nicola Sirkis, l'écrivain Maurice G. Dantec ou Kenzo A, chanteur du groupe japonais Gadget lui aussi présent à la Manga Awards Party. Mon ipod Nano V1 sur les oreilles, le volume (presque) au maximum et je m'imagine de suite ailleurs, surtout lorsque retentit "I'm high, so hot, so high, so hot, so high, so hot" et que je traverse la Gare du Nord. La voix du chanteur, Stéphane Hervé, a du pep's, entraîne et donne envie de danser en pleine rue, contrastant alors avec le physique menu et les sourires timides du monsieur.
Mais, plus que tout, c'est Emmanuel Hubaut, le guitariste et interprète de Sourire métallique qui me laisse sans voix. Et pas pour ses tablatures, même s'il se débrouille très bien avec sa Gibson Lespaul... En voyant le groupe arriver sur scène, je me suis vite demandée qui était cette personne au look androgyne et à la coupe de cheveux improbable. Un homme, une femme? Un homme je crois. Slim rose moulant, bottines à talons, débardeur blanc à bretelles fines. Le genre tue-l'amour, qui doit piquer à sa copine tous ses vêtements; qui prend une gorgée de bière pour la recracher sur la scène en une fontaine pailletée mais maltée; qui joue toujours aussi bien malgré la bottine et la chaussette qui lui manquent; qui balance carrément la canette de bière vide 6 mètres plus loin, et toujours dans la vibe. Le genre, enfin, qui se pince tout seul le téton et qui lance de petits cris affriolants. Et pourtant, quelque chose se dégage manifestement de lui, qu'il joue, qu'il danse ou qu'il chante. Emmanuel, tu es délibérément so dead sexy.

Voici quelques photos prises lors de l'évènement, qui ne sont vraiment pas jojo. Pour ma défense, les lumières faisaient exprès de changer, et les membres du groupe de bouger, dès que je focalisais!
Je vous conseille de faire un tour sur le Myspace du groupe, où quelques titres peuvent être écoutés. En attendant, je prie de mon côté pour que The Dead Sexy Inc repasse avant la fin de l'année à Paris! A quand le prochain album?


"Ca y est, tu es retourné dans les années 90, avec les filles complètement folles des chanteurs, c'est ça? T'es amoureuse de lui ou quoi? Tu vas aller les voir en concert, hein, c'est ça? Hein, avoue que c'est ça! Va le retrouver, hein hein hein!" *Ceci était un message de mon chéri*

Sinon je me suis tapé la honte en allant acheter le CD à la Fnac: ne le trouvant pas dans les rayons (je déteste les classements, c'est pareil quand je vais à la bibliothèque), probablement cachés derrière ceux de Daft Punk, j'ai demandé l'aide d'un vendeur. A qui j'ai assuré ne pas l'avoir trouvé, "ou alors je suis aveugle". Et qui, lui, l'a dégoté en deux mouvement de doigts, devant ma mine cramoisie et ma vue qui a dû baisser de 5 d'un coup, tiens.


BISOUS EMMANUEL, hinhin.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...