Jade from Paris: Tu vas pas rester tout seul dans ce bois, gamin?

mercredi 8 octobre 2008

Tu vas pas rester tout seul dans ce bois, gamin?


Samedi soir, à l'occasion d'un anniversaire un poil arrosé, mon hôte me demande, l'haleine lourde de bière à la cerise:
- "Jaaade, tu connais C'est arrivé près de chez vous?"
- "Non mais tu me prends pour une inculte ou bien?"
Benoît Poelvoorde, Mamie Tromblon, le gamin dans la forêt, les corps dans le fleuve qui se tarit peu à peu... Et surtout cette scène de viol, qui m'avait poussée à couper le son. Et pourtant, malgré la cruauté de ce long-métrage, on ne peut s'empêcher de rire et d'admirer le jeu de Poelvoorde, complètement déglingué mais marrant quand même. Alors quand on m'a proposé de faire une partie de "Petit Gregory", j'ai bien sûr accepté en gloussant, me remémorant la scène.
Pour un "Petit Gregory" donc, il vous faut un peu de gin, du Schweppes, une olive dénoyautée, un carré de sucre et un bout de ficelle. Concoctez-vous un gin tonic puis passer le fil de part et d'autre de l'olive, pour ensuite l'accrocher au sucre. Vous risquez de mettre 30 minutes pour ficeller votre olive, surtout si vous avez déjà croisé le fameux gin un peu plus tôt dans la soirée, car figurez-vous que c'est une travail titanesque.
Sauf qu'en rentrant chez moi et en gloussant encore une fois en racontant nos deux parties endiablées à mes parents, j'ai malgré moi appris que ce sketch de notre ami belge était tiré d'un fait divers bien glauque, ayant détrui toute une famille: l'affaire Gregory Villemin. Je ne vous raconte pas la tête que ma mère a tiré lorsque je lui ai parlé du lâchage de "Petit Gregory" dans le verre... D'un côté, je n'étais pas encore née à l'époque, alors je suis quelque peu excusée :) Eh bien, avec un peu de recul et quelques renseignements pris, c'est quand même moins marrant, ce jeu.
Surtout que j'ai perdu les deux fois, en fait.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...