Jade from Paris: Honte matinale

dimanche 17 août 2008

Honte matinale


Hier matin, 7h30: je prends le bus en haut de ma rue en direction du travail avec les yeux mi-clos et l'estomac vide. Et il faut croire que chez moi, faim et sommeil ne font pas bon ménage... Je décide de ne pas lire mon livre pendant le trajet histoire de ne pas me rendormir et admire le paysage urbain ainsi que le peu de voyageurs qui, comme moi, se bougent les fesses un samedi matin (presque) à l'aube. Soudain, à Luxembourg, je reconnais un camarade du lycée, accompagné de deux belles donzelles et de plusieurs valises. "Tiens, il repart en voyage le saligaud, me dis-je, et avec Machine en plus!", car figurez-vous qu'une des filles était aussi dans ma classe (sauf que je ne l'aimais point trop en fait). Je me lève, déterminée et heureuse de revoir ce copain que j'ai un peu zappé au mois de juillet, et vais jusqu'à l'avant du bus. J'arrive devant eux: et bien ce n'était pas lui, et elle non plus d'ailleurs. Juste des espagnols en vacances à Paris qui ont du se demander ce qu'une chinoise inconnue et à l'air complètement défoncé leur voulait à une heure pareille. Il ne manquait plus que je crie leurs prénoms aussi... Du coup, j'ai vite tourné la tête en voyant qu'ils me scrutaient étrangement et ai fait mine de regarder le plan de la ligne, que j'aurais également pu observer de la place où j'étais assise avant à vrai dire. Surtout que je sais très bien où je dois descendre puisque je me tape toujours le même trajet à l'heure où blanchit la campagne hihi. Bref, depuis, je regarde par la vitre et puis c'est tout ;)

Et pour rester dans le thème de l'automobile, notre voiture a été volée vendredi soir dans... notre garage! La porte coulissante étant cassée en ce moment, c'était très facile de s'approcher de cet horrible Espace verte, à la peinture du côté droit complètement défoncée et ses deux portes (sur cinq) qui ne peuvent pas s'ouvrir de l'intérieur hinhin. Le must, c'est tout de même qu'après avoir décidé de s'approprier la voiture la plus pourrie du garage, les cambrioleurs ont vidé le coffre et ont tout bien rangé contre le mur: boîte à outils, cache-bagages, affaires d'équitation...etc, sans rien emporter avec eux. Complètement débiles les gars en somme! (et vive les week-ends fériés)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...