Jade from Paris: Vincennes ou le paradis animal en perdition

mercredi 30 juillet 2008

Vincennes ou le paradis animal en perdition


Ça vous embête quand je parle de bouquins ou prout? Parce que si je vous parle du Zoo de Vincennes, je sens que ça va bien plus vous intéresser, amis des bêtes et de la nature! Toujours est-il que pour plaire à Brigitte Bardot, ce parc zoologique devrait se mettre très vite au boulot, histoire de réparer les chemins de béton explosés en mille morceaux tous les 100 mètres ou passer la tondeuse à gazon un peu partout, étant donné que la flore a largement pris le dessus sur la faune, si vous voyez ce que je veux dire. Au point d'avoir dû muter les espèces animales les plus dangereuses, au grand désespoir de Chéri (alias Tarzan dans une vie antérieure) et moi-même je dois l'avouer. Point d'éléphants, de fauves ni d'ours donc, ce qui exaspère un minimum quand on est venu exprès pour eux... Nous avons tout de même pu nous rabattre sur les nombreuses espèces de petits mammifères qui peuplent le zoo, singes et autres volatiles. C'est ainsi que nous avons eu droit à une reproduction en direct-live de la part des ânes nains, petits au garrot mais apparemment très portés sur la chose, d'autant plus que, si j'ai bien vu, j'avais en face de moi deux femelles... Je me suis fait de nouveaux amis: les suricates, sosies de Timon du Roi Lion, qui sont carrément sortis de leurs grottes pour être pris en photo (ou alors ils avaient très faim); de plus, ils ont un petit cri très mignon, qui s'apparente d'ailleurs aux hurlements que poussait mon hamster lorsqu'on lui courait après dans tout l'appartement (les joies de sa jeunesse). Les girafes, quand à elles, nous ont carrément éblouis dans leur galerie qui sent fort le foin mouillé, entre celle qui léchait avidement la vitre, l'autre qui tournait en rond toute seule et le bébé qui faisait des grosses léchouilles à sa môman. Rien que pour elles, je trouve que le Zoo mérite d'être visité. Car si c'est pour apercevoir les loutres invisibles, le Grand Rocher fermé au public ou les bassins vides avec impressions "Il n'y a pas d'animaux dans cet espace" sur les vitres, ça ne vaut vraiment point la peine de se déplacer. D'autant plus que beaucoup d'espèces ici présentées sont également visibles à la Ménagerie du Jardin des Plantes, plus petite mais plus riche en émotions si je puis dire. Bref, il n'y a pas de quoi s'émotionner en visitant le Zoo de Vincennes, la plupart des visiteurs étant d'ailleurs des touristes! J'ai cependant lu sur une affiche publicitaire qu'il allait bientôt être rénové (à partir de la rentrée), alors mieux vaudra y retourner lorsqu'il sera tout beau et tout (re-)neuf à mon avis. En espérant que les animaux déplacés seront au rendez-vous :)








PS: J'ai décidé d'inscrire mon prénom sur les photos de mon cru, pour que vous sachiez désormais quelles photos viennent de Google Images. Et aussi parce que je suis méchante et que je ne veux pas partager mes précieuses, du moins sans les avoir dûment signé de la pointe de mon épée! Je n'aurai sûrement pas le temps de rééditer toutes les autres photographies que j'ai déjà postées, mais je voulais au moins vous expliquer pourquoi je le fais maintenant :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...