Jade from Paris: Du New-York et du Kyôto

lundi 28 juillet 2008

Du New-York et du Kyôto

C'est apparemment la mode de faire des listes de livres à lire cet été, alors je me lance. Je vous rassure, vous pouvez aussi les lire sous la neige ou en transpirant dans vos doudounes, on est pas en Union Soviétique non plus! En plus, je ne les ai même pas feuilleté sur la plage, mais plutôt assise sur un siège moisi de bus, donc aucun palmier à l'horizon, non. Bref, ma liste se compose de deux romans alors vous n'avez pas vraiment l'embarras du choix hihi


Où es-tu maintenant? de Mary Higgins Clark:
Son dernier thriller est vraiment prenant, tout comme les autres titres que j'avais déjà lus auparavant (No place like home, Let me call you sweetheart et You belong to me). Carolyn se met à la recherche de son frère Mack, disparu il y a dix ans. Son seul indice est l'appel que ce dernier émet à chaque Fête des Mères vers le téléphone du domicile familial... Je peux vous dire que ça ne rigole pas, entre un pervers sadique qui enlève des jeunes filles la nuit dans SoHo et des secrets entre amis qui sont peu à peu dévoilés. Avec en supplément ce fameux méli-mélo de personnages au fil des chapitres cher à l'auteur, et un beau retournement de situation au final (comme d'habitude, ça). Ça se lit ultra rapidement, et ça empêche de travailler tant qu'on ne connaît pas l'épilogue! Bref j'ai adoré, et je dois avouer que la traduction en français n'est pas mal du tout, même si elle retranscrit beaucoup moins le style un poil "soutenu" de Mrs Clark.



Kyôto de Yasunari Kawabata:
Acheté un peu au hasard à la librairie, j'ai terminé ce mini-roman en quelques heures seulement! Il raconte l'histoire d'une jeune femme japonaise dans les années 60, Chieko, fille "trouvée" de marchands de kimonos. Entre amoureux et prétendants, elle va rencontrer sa soeur jumelle, Naeko, et une complicité très discrète va se créer entre elles deux, malgré leurs différences. L'une vit en admirant la nature et toujours en kimono de soie, l'autre travaille comme un homme dans la forêt pour le compte d'une famille qui l'héberge. C'est tout en délicatesse, en non-dits et à vrai dire il ne se passe pas grand-chose au fil des pages. Tout passe plutôt par les innombrables descriptions de Kyôto, sa flore et ses fêtes ancestrales, avec en fond les moeurs traditionnelles japonais en total contraste avec les nombreux touristes américains qui débarquent. Par contre, petits avertissements: avides de sensations fortes, s'abstenir ;) et pour les autres, c'est parfois très difficile à accrocher, voyez-vous (et aussi un peu soporifique à certains passages)!

En espérant que ma mini-liste vous servira :) et sinon, pour le plaisir: rien de tel que relire Balzac et la petite tailleuse chinoise de Dai Sijie, parce que ça donne envie de pleurer mais au moins sur quelques choses de sérieux, et que le film éponyme est vraiment magnifique, et larmoyant (je ne vous ai jamais dit que j'étais une vraie madeleine?). Et aussi parce que ça me donne toujours un peu plus envie de retourner à Beijing revoir ma famille, mais ça c'est une autre histoire.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...