Jade from Paris: Auschwitz vu par une petite souris

jeudi 13 mars 2008

Auschwitz vu par une petite souris


J'ai commencé hier soir J'étais derrière toi de Nicolas Fargue: le style est original et ce roman ce lit vraiment très vite. Sauf que la violente scène de ménage du narrateur et de sa femme dans les premières pages m'a fatalement rappelé American Psycho de Bret Easton Ellis, mais de piètre qualité.
Du coup, j'ai sauté sur les deux très connus volumes de Maus, la bande-dessinée d'Art Spiegelman. Ils racontent en fait l'histoire du père du dessinateur, juif et ancien déporté d'Auschwitz, mais aussi l'entretien entre un enfant né après les massacres et son géniteur meurtri à vie, une trentaine d'années plus tard. J'ai déjà terminé le tome I (Mon père saigne l'histoire) et j'ai entamé le second (Et c'est là que mes ennuis ont commencé), et ce que j'aime par dessus tout c'est l'oeil critique de l'auteur: il ne fait pas dans le pathos et n'hésite pas à pointer du doigt des faits douloureux et pas politiquement corrects, comme la collaboration de certains Juifs avec les Nazis. Mais par-dessus tout, malgré un fond très sensible et insupportable, il dédramatise les faits, en quelques sorte, pour cacher des images trop choquantes à ses lecteurs, sans pour autant les faire disparaitre en totalité et vouloir faire oublier l'enfer du génocide: tous les personnages ont des têtes d'animaux (souris pour les Juifs, chats pour les Nazis, porcs pour les Polonais, chiens pour les Français...etc), le père place le complément avant le verbe dans ses phrases à cause de ses origines polonaises, et il a un caractère et des manières carrément insupportables. Bref, je n'avais jamais osé lire cette bande-dessinée depuis que j'en avais entendu parlé en classe de 2nde et je suis bien bête d'avoir attendu! Car j'ai littéralement dévoré tout ces bulles. Et plus que tout, c'est un superbe moyen pour ne pas oublier.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...