Jade from Paris: Nous n'avons pas les mêmes valeurs

dimanche 13 janvier 2008

Nous n'avons pas les mêmes valeurs


Pour l'anniversaire de ma copine G, direction rue de Berry au Queenie, un bar-restaurant appartenant à la même blanche que la discothèque Le Queen. A l'entrée, un vigile fait le guêt; une femme habillée comme pour un marriage attend aux vestiaires (payants), nous toise (c'est mon legging croco le problème?) et fait preuve d'une grande amabilité, tout en nous aboyant dessus en guise de bienvenue.
L'endroit est grand et comprend trois espaces: un long bar moins sollicité, un coin très loundge en retrait derrière des voilages ultra hype et un coin restaurant-café plus banal. Une table de 15 personnes nous est réservée, dans le coin resto qui est en fait très proche du bar, le coin loundge étant lui seul à l'écart. La carte propose une multitude d'alcools, de boissons softs et des plats et desserts, ma foi, fort appétissants: foie gras, mini-macarons...etc. Les cocktails sont très bon, mais la note est salée: 12€ pour les plus casual, 14€ pour les spéciaux qui sont, en plus, plus petits que les autres! Petits coups de coeur tout de même pour le "Peach Crush" et le "Vanilla Mojito", pas très alcoolisés cependant. L'addition s'élève à 225 euros, dont 9€ pour le fondant au chocolat individuel riquiqui qui a servi de gâteau d'anniversaire à G. Et là, les serveurs tournent autour de la table comme des vautours, à l'affût d'un gros billet; ils réussisent tout de même à nous taxer 45€ en trop pour cause de raisons que seuls eux connaissent. Eh bien, ils l'auront eu, leur pourboire tant désiré! Sans oublier leur envie pressante de nous faire déguerpir une fois la note réglée, alors que la table était réservée pour toute la soirée. Un service très expéditif, à l'image de l'amabilité du personnel; les tarifs, eux, sont ceux que l'on voit tous les jours à Paris.
Vraiment, je pensais passer une soirée dans un bar hupé, reposant mais accessible. Le côté sompteux est bien au rendez-vous, la tranquilité également grâce à la musique loundge et la lumière tamisée. L'accessibilité, elle, est à revoir: l'endroit est en fait le Q.G des jeunes cadres dynamiques et de la jeunesse dorée. Dans ce cas, pas étonnant qu'on ait eu droit à un tel accueil. Un sourire ne coûte rien, à ce que je sache. Et il faudra également rappeler au vigile que le refus de personnes maghrébines juste parce qu'elles sont maghrébines est passé de mode, d'autant plus que le Queen, à une rue du bar, a récemment été poursuivi en justice pour les mêmes raisons... Le Queenie est donc vraisembablement un lieu de la haute'. On retiendra tout de même le super canapé en cuir sur lequel mes fesses étaient posées, ses coussins fushias et les cocktails très originaux, principalement à base de vanille.



Le Queenie
5, rue de Berri
75008 Paris
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...