Jade from Paris: Shanghai Express

mercredi 19 décembre 2007

Shanghai Express


J'avais offert De soie et de sang de Qiu Xiaolong à ma Môman, et après qu'elle l'a terminé, j'ai voulu le lire moi aussi. Sauf que le prologue avait du mal à passer... Je l'ai donc abandonné, jusqu'à cette semaine. Et finalement, le livre anciennement rabat-joie m'a paru intéressant, voire captivant à certains moments, malgré ses 360 pages. L'histoire: à Shanghai, l'inspecteur Chen doit enquêter avec son équipe sur un mystérieux meurtre. La victime, une jeune femme, est retrouvée nue sous un qipao rouge, robe traditionelle chinoise mais aussi symbole de la bourgeoisie si "noire" selon le régime socialiste chinois. Peu à peu, d'autres meurtres auront lieu, avec toujours le même déguisement attribué aux défuntes: Chen doit en fait arrêter au plus vite le premier tueur en série de l'Histoire de la ville.
A vrai dire, ce roman est très bien écrit, et la traduction de l'américain l'est aussi. L'auteur, d'origine chinoise, nous livre un polar efficace qui nous conduit jusqu'au dénouement en un instant, mais pas trop vite non plus -vous me suivez?-. Entre les recherches des différents inspecteurs et les descriptions des victimes, on apprend également de nombreux éléments de la Chine contemporaine, entre régime socialiste et capitalisme de marché: tout au long du roman, le texte appuie sur les complexités de cette société, avec pour paysages les parcs, les temples bouddhistes du Sud et certains quartiers ouvriers et pour accompagnements des brioches à la souple, des nids d'hirondelle (miam?) ou de jolies citations de poètes traditionnels. Le qipao, véritable clef du livre, est décortiqué de A à Z depuis la dynastie Qing jusqu'à aujourd'hui et les modistes à leurs heures perdues trouveront leur bonheur! C'est donc un roman complet et parfois surprenant: même si l'enquête a lieu dans la période post-Mao, les éléments nous revenir dans le passé, et notamment à l'époque de la Révolution Culturelle. Un livre comme je les aime, historique sans vraiment le montrer -j'aime pas l'Histoire pure et dure :( -. En plus, on trouve au détour de certaines pages des anecdotes culturelles plutôt amusantes... Saviez-vous que "marcher sur la pluie et les nuages" étaient en Chine une métaphore de l'acte amoureux? Ou que le mot "camarade" utilisé par les communistes/socialistes est désormais utilisé à Hong-Kong pour désigner une personne homosexuelle? Et si un qipao repose dans votre armoire, je peux parier que vous ne le regarderez plus jamais de la même manière... Beaucoup d'objets ont une Histoire, et celle de ce petit bout de tissu est assez mouvementée :)
Alors, adeptes de l'Histoire chinoise ou tout simplement curieux et amateurs de polars, dévorez-le! Vous ne serez pas déçus...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...