Jade from Paris: "Allez...trotte Cannabis!"

samedi 8 décembre 2007

"Allez...trotte Cannabis!"


Cet après-midi, je suis allée au Salon du Cheval. Et j'ai aussi découvert que ce n'était décidément pas ma semaine. Sous une pluie torrentielle, je me faufile dans les halls bondés, entre tous les mômes qui piaillent et les centaines de stands. Et les chevaux dans tout ça? Somnolant dans leurs boxes, ils ne font décidément plus attention à la foule qui tapent aux barreaux. Même les shetlands lâchés dans la carrière continuent de manger leur foin alors qu'ils se font tripoter par tous les mioches qui peuvent les atteindre. Et ne parlons même pas des idiots qui s'amusent à mettre une main aux fesses du cheval monté pendant qu'il fait sa représentation. De vrais crétins, je vous assure. Parce que quand même, quand on va dans ce genre de salon, on sait les règles du cavalier à respecter, même à pied. Et surtout on sait que les chevaux sont des animaux plus que peureux alors on évite de les effrayer, n'est-ce pas. Mais ça, j'ai l'impression que les parents qui accompagnaient n'en avaient rien à secouer donc bon, vla le barroufle à l'intérieur des halls. Et vla que je leur mets mon flash dans le museau alors que c'est parfaitement éclairé! Pourquoi pas s'assoir sur la barrière de la carrière, on ne verra que mieux! Grrr...De plus, tout le monde sait que les enfants c'est bien gentil, mais qu'au bout d'un moment, ça fait mal à la tête, surtout quand il y en a au moins deux par m² et qu'ils hurlent en voyant des dadas partout. Bref, un grand moment de relaxation...
Cependant, des choses intéressantes sont trouvables dans ce brouhaha. La piste de voltige et ses poneys alezans crins lavés attirent toujours autant de curieux. Et la présentation des frisons (la plus belle de toutes les races!) étaient superbes, comme tous les animaux présentés en général. J'ai également flashé sur le seul poulain qui avait eu le malheur d'être attaché dans le couloir, aux yeux bleus très clairs <3 un petit amour qui m'a léché la main comme s'il mourrait de faim et qui malgré son jeune âge s'est bien gardé de dégager tous les petits inconscients qui se trouvaient derrière sa croupe. Pauvre petit chou, je l'aurais bien emmené chez moi, mais bon, je vis chez mes parents :) -et il devait coûter bonbon aussi arghhh-
Cette année le Salon du Cheval ne m'a donc pas époustouflée: trop de business tue le business! Bon nombre d'activités ludiques ont disparu au profit de stands aliénés, qui vendent souvent les mêmes produits! Je n'ai même pas trouvé de friandises pour chevaux alors que les peluches de chatons, elles, abondaient sur les étalages -oui, les chats sont bien hors-sujet au Salon du Cheval! -. 12,50€ pour ça, hum, c'est quand même une bonne arnaque.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...