Jade from Paris: "Yo no soy marinero"

samedi 6 octobre 2007

"Yo no soy marinero"

Oui, la vie de marin, c'est dur. J'ai pu la tester pendant une semaine lors de mon voyage aux Caraïbes et j'ai bien envie de vous faire partager mes calvaires passagés.
Règle n°1: Dans la cabine près du moteur tu ne t'installeras pas: tu cohabiteras avec la gasolina et sera réveillé chaque jour à 7h du matin, à chaque démarrage.
Règle n°2: Après t'être badigeonné de crème solaire, sur les draps humides tu ne t'allongeras pas: ta nuit sur l'eau serait plus collante qu'iodée.
Règle n°3: Pendant ta douche, sur les toilettes tu t'assoiras: enfin, même sans le désirer, il sera difficile de faire autrement, compte tenue de la "grandeur" de la salle d'eau, ou alors c'est que tu ne te laves pas.
Règle n°4: Quand quelqu'un fera la vaisselle, tu ne te baigneras pas: ou couvert d'huile de cuisine tu ressortiras.
Règle n°5: Quand tu iras aux toilettes pour la grosse commission, tes compagnons tu aviseras: les éléments qui se déplaceront dans les vagues, après avoir tiré la chasse, en y regardant de plus près, ne seront pas des bancs de poissons ou du plancton, même s'ils y ressembleront fortement.
Règle n°6: Face au tangage ou à la marée montante, tu ne paniqueras pas: tu éviteras seulement de rester enfermer dans la cabine, sous peine de souiller tes draps et tes biens personnels.
Règle n°7: Après le repas, les restes aux poissons tu jeteras: mais patiente toujours avant la baignade, ou enduit de tomate ou de côtelette tu deviendras.

En suivant toutes ses règles, le voyage sera encore plus agréable bien que peu ordinaire!


Image: photo de la base (port) de Cumayasa, prise par moi, à la levée du jour
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...